Lundi 16 Juillet 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Somalie: des camps de déplacés détruits

En Somalie, plus de 2 millions de personnes fuient la sécheresse et les conflits. Les 29 et 30 décembre, 23 campements ont été détruits dans la périphérie de Mogadiscio suite à un litige concernant les terres où elles étaient installées.

Un nouveau déplacement en urgence pour 4 400 familles qui inquiète l’ONU.

« Ce qui est exceptionnel dans cette situation c’est que très peu d’avertissements ont été donnés avant la destruction des campements, témoigne Yngvil Foss, chef adjointe du Bureau de coordination des affaires humanitaires en Somalie. Généralement les personnes déplacées et les organisations sur place ont assez de temps pour trouver un autre lieu et récupérer leurs affaires tout en se protégeant dans des infrastructures humanitaires. Mais cette fois-ci  la police et les militaires sont arrivés sur les campements tôt le matin avec des bulldozers. »

Selon Yngvil Foss, ce sont principalement des femmes qui vivaient là et qui ont fui avec leurs enfants. Elles ont été déplacées sur un autre campement à proximité et déjà très occupé. « Ce qui est problématique comme situation, car les services de ce site ne sont déjà pas suffisants pour les personnes déplacées qui y vivent, poursuit-elle. Certaines de ces personnes sont parties avec leur famille sur les lieux des anciens camps. D’autres sont hébergées dans des écoles. Le gouvernement a dit qu’il trouverait d’autres terres pour installer les campements, mais ce ne sera pas encore suffisant pour l’ensemble des personnes déplacées. »

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi sert le football ?

16 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Champions du monde !

16 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2018