Jeudi 21 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

RCA: Bangui accueille le Forum des investisseurs durant deux jours

A Bangui s'ouvre ce 8 novembre le Forum des investisseurs, dont 36 arrivant de l'étranger viendront voir mercredi et jeudi si la Centrafrique est désormais un vivier pour développer leur économie alors que la sécurité dans le pays est toujours partiellement aux mains des groupes armés et que le climat des affaires est toujours instable.

C'est un véritable pari dans lequel s'est lancé le gouvernement en tentant de séduire les rares entreprises qui vont peut-être tenter leur chance en RCA. Sur deux jours, les ministres vont se succéder pour essayer de convaincre que la Centrafrique est un pays attractif.

Cependant, plusieurs questions demeurent, comme l'absence d'une charte des investissements, voulue par le GICA, le principal syndicat patronal, et dont la proposition a été déposée par le ministère de l'Economie à l'Assemblée nationale seulement quelques semaines avant la tenue de ce forum.

L'absence de sécurité juridique fait également défaut dans ce pays où la justice est à plat. Sans compter le fait que 70% du territoire est toujours contrôlé par les groupes armés.

Parmi les participants, les miniers pourraient être attirés par les réformes en cours, notamment celle sur la transparence. De nombreux constructeurs et spécialistes en infrastructures seront également présents.

Pour la Banque mondiale, qui se pose en garante du potentiel de la Centrafrique, cet événement doit permettre d'actionner les leviers du redressement d'un des pays les plus pauvres au monde.

Sans omettre pour autant que ce sera au gouvernement de montrer sa bonne volonté, et de créer un climat de confiance pour les investisseurs qui permettront une reprise économique au service des Centrafricains.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre (rediffusion)

21 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Angélique Kidjo lance le débat

21 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018