Mercredi 24 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Elections au Liberia: George Weah se défend de toute collusion avec Charles Taylor

L'ex-star du foot George Weah, candidat à l'élection présidentielle au Liberia, a démenti vendredi toute collusion avec l'ancien président et chef de guerre Charles Taylor, dont l'ex-épouse, Jewel Howard-Taylor, est sa colistière dans ce scrutin.

Il y a quelques mois, M. Weah avait reconnu dans des interviews s'être brièvement entretenu au téléphone cette année avec M. Taylor, qui purge dans une prison britannique une peine de 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis en Sierra Leone voisine; Il avait affirmé qu'il s'agissait d'une conversation de simple courtoisie.

"Je ne suis pas en contact avec Charles Taylor. Je le répète, je ne suis pas en contact avec lui", a déclaré le candidat à des journalistes de l'AFP et la chaîne de télévision France 24. Il s'exprimait à sa descente d'un hélicoptère, en route pour Monrovia, dans le cadre de la campagne pour la présidentielle du 10 octobre.

En septembre, le Congrès américain a voté une résolution "condamnant toute ingérence extérieure dans les élections (au Liberia, NDLR), y compris toute communication ou acte du criminel de guerre condamné et ancien chef de faction armée Charles Taylor visant à les influencer de sa prison".

Avant de présider le Liberia, Charles Taylor y avait déclenché en 1989 une des plus atroces guerres civiles du continent africain.

Parmi les 20 candidats à la succession de la présidente Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue à la tête d'un Etat africain, en 2005, beaucoup ont entretenu par le passé des relations avec Charles Taylor.

"Dans notre pays, pratiquement tout le monde a participé à la guerre, donc si vous commencez à montrer du doigt certaines personnes, alors personne ne pourra se présenter aux élections", avait déclaré George Weah à l'AFP à Paris en septembre.

Source : AFP 07/10/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président Ballon d'Or

23 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale: comment réformer l'UA?

23 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018