Mercredi 24 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Embuscade au Niger: le chef jihadiste Abou Walid al-Sahraoui pointé du doigt

Après l'embuscade tendue à des forces spéciales nigériennes et des soldats américains à la frontière du Mali mercredi 4 octobre, le bilan est désormais de cinq soldats nigériens et trois américains tués.

Deux soldats américains blessés ont été évacués en Allemagne. Pas de revendication à l'heure qu'il est mais les regards se tournent principalement vers un homme : Abou Walid al-Sahraoui, un Malien, dissident du mouvement Al-Mourabitoune.

Abou Walid al-Sahraoui ne revendique que très rarement ses attaques. Ce n'est pas un communicant doté d'un réseau qui fait la promotion de ses faits d'armes mais c'est lui qui est indexé depuis plusieurs mois, par les autorités nigériennes, quand on parle d'attaque dans la région de Tillabery.

Ce Malien, dissident d'Al-Mourabitoune, une des katibas d'Aqmi (al-Qaïda au Maghreb islamique), est un ancien dirigeant du Mujao qui occupait la ville de Gao en 2012.

Allégeance au groupe EI

Aujourd'hui, Abou Walid al-Sahraoui a prêté allégeance à l'organisation Etat islamique (EI) même si certains doutent de ses liens avec l'organisation.

Il opère dans la zone d'Ansongo et Ménaka, au Mali, mais il mène aussi, depuis un an, des attaques au Burkina et au Niger.

Quand il passe la frontière, sa zone de repli c'est la localité malienne d'Akabar, précisément là où les militaires américains et nigériens sont tombés dans une embuscade mercredi 4 octobre 2017.

« Ce sont les seuls à agir dans la région de Ménaka »

Combien d'hommes constitue le groupe d'al-Sahraoui ? Difficile de savoir. Selon certaines sources, il aurait une quarantaine d'hommes avec lui mais d'autres acteurs de terrain parlent d'un groupe beaucoup plus conséquent. « Ce sont les seuls à agir dans la région de Ménaka », précise un fin connaisseur de la zone.

Quels qu'ils soient, les assaillants de mercredi étaient, en tout cas, assez nombreux et équipés pour tendre une embuscade à une trentaine de militaires nigériens et américains confondus.

Une minute de silence a été décrétée par le président Issoufou à la mémoire des soldats tombés au nord du Niger et de toutes les victimes du terrorisme.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président Ballon d'Or

23 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale: comment réformer l'UA?

23 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018