Mercredi 21 Février 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

La Belgique renforcera ses effectifs au Mali

Une unité belge de reconnaissance, ainsi qu'une équipe de renseignement humain intégreront la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) en 2018, a indiqué le général-major Jean-Paul Deconinck qui commande cette mission depuis le mois d'avril.

Deux hélicoptères NH90, ainsi qu'un avion de transport C-130 seront également affectés à cette opération onusienne l'année prochaine, a-t-il confirmé.

Le Mali constitue aujourd'hui le principal théâtre d'opérations de l'armée belge à l'étranger. Plus de 180 militaires sont actuellement actifs au sein de la mission européenne de formation EUTM, dont le général de brigade belge Bart Laurent assure actuellement le commandement militaire.

La Belgique cédera la responsabilité de cette mission à l'Espagne dès la fin du mois de janvier 2018. Son effectif se réduira en conséquence, seule une vingtaine de Belges restant actifs dans l'EUTM une fois cette date arrivée.

La présence belge dans cet Etat du Sahel devrait néanmoins persister, puisqu'elle se renforcera parallèlement dans la Minusma, qui constitue la quatrième plus importante opération de maintien de la paix de l'ONU dans le monde.

Une unité de reconnaissance belge, le bataillon Istar basé à Heverlee, sera ainsi déployée dès l'an prochain au Mali, a indiqué le général-major Deconinck à l'agence Belga dans le cadre de la visite du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders au Mali. Une équipe belge de renseignement humain ralliera également le Mali en 2018, a-t-il ajouté.

Le chef de la Minusma se félicite de cette nouvelle affectation, estimant que le bataillon Istar "sera bien plus utile au Mali qu'il ne l'est devant les ambassades".

Le bataillon Istar participe actuellement à l'opération Vigilant Guardian (OVG), qui voit le déploiement de militaires dans les rues de Bruxelles et d'autres grandes villes du pays.

Jean-Paul Deconinck s'est montré critique envers Vigilant Guardian à plusieurs reprises lorsqu'il commandait la composante Terre de la Défense. Mardi, il a réitéré ses réserves sur cette opération qui a démarré en janvier 2015, estimant que "le Sahel est bien plus important qu'OVG pour la Belgique".

Source : 7sur7 31/08/17

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #2 paintball 18-09-2017 06:08
I'm not sure why but this blog is loading extremely slow for
me. Is anyone else having this problem or is it a problem on my end?
I'll check back later and see if the problem still exists.
Citer
0 #1 broderie 13-09-2017 18:17
Thank you for another informative website. Where else could
I get that kind of info written in such a perfect way?

I have a mission that I'm simply now operating on, and I've
been on the glance out for such information.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Salif Sanogo, journaliste à BBC Afrique : « …Quoi qu’il en soit »

"Les gens ne sont ni raisonnables, ni logiques, ni généreux. Aime-les, quoiqu'il en soit.

Si tu agis bien, on va t'accuser de le faire avec arrière-pensée. Agis bien quoiqu'il en soit.

Lire la suite

Blog

Doing Business: « un scandale au cœur de la Banque Mondiale »

La démission fracassante de Paul Romer, chef économiste de la Banque Mondiale, suite à ses critiques portant sur le classement Doing Business, fragilise ce rapport qui fait autorité depuis quinze ans.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

Prix Oumar Diallo, 2ème édition : Tous à La Gare ce jeudi 1er mars

La remise du Prix Oumar Diallo se déroulera ce jeudi 1er mars 2018 à 18h 30 à l’Espace culturel La Gare, sis au Centre commercial - en face de la gare ferroviaire de Bamako. 

Lire la suite

Interview : Ministre des Sports

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les Gondwanais marchent (rediffusion)

20 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Violences sexuelles: la parole se libère

20 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2018