Vendredi 22 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coulée de boue en Sierra Leone: des corps retrouvés dans les eaux guinéennes

Deux semaines après les coulées de boue mortelles en Sierra Leone, le bilan d'au moins 500 morts est toujours provisoire. Tous les corps des victimes n'ont pas encore retrouvés ni identifiés. Certains viennent même d'être repêchés au large de la Guinée à Conakry.

Depuis le 14 août et la catastrophe survenue à Freetown en Sierra Leone, à moins de 200 km à vol d’oiseau de Conakry, capitale de la Guinée, 79 corps des victimes ont été retrouvés sur les côtes guinéennes.

Parmi ces corps, dix-neuf ont été repêchés entre Kaback, au sud de Conakry, et Koba, au nord, sur une distance de plus de 50 km sur la côte. Tous ou presque étaient dépourvus de pièce d’identité, rendant impossible donc leur identification.

Ils ont été repérés flottant en mer soit par des pêcheurs, soit par des vedettes de la marine guinéenne mise à contribution par la préfecture maritime appuyée par la gendarmerie, la protection civile et la Croix-Rouge.

« Dès qu’on nous a annoncé la découverte des premiers corps, nous nous sommes rendus à Kaback, nous explique le préfet maritime Seinkou Keita. De là-bas, on nous a appelés pour nous dire qu’il y a (encore) quatre corps qui ont été retrouvés à Boulbinet... », le port de la capitale, Conakry.

Trois vedettes ont été mises à la disposition des recherches sur le littoral.

L’ambassadrice de la Sierra Leone en Guinée, madame Mabinty Dramé est en contact permanent avec les autorités maritimes guinéennes qui participent aux opérations de recherche. Elle a remercié au passage Alpha Condé, le président guinéen et le premier chef d'Etat à avoir effectué le déplacement sur le terrain, en Sierra Leone, au lendemain d'une catastrophe qui a fait au moins 500 morts et près d'un millier de disparus.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017