Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Congo-Brazzaville: le géant Total paralysé par un mouvement social

Au Congo-Brazzaville, les sites d'exploitation du géant pétrolier Total sont à l'arrêt, paralysés par un mouvement social des employés. L'intersyndicale des salariés du groupe a annoncé une mobilisation générale jusqu'à ce que la direction réponde à leurs revendications.

Selon une source proche du dossier, c'est un échange entre des salariés de Total et leur directeur qui a mis le feu aux poudres. Un échange qui a eu lieu lors d'une visite sur site, en mer de Yanga au large de Pointe-Noire.

Les agents de la plateforme se sont plaints du blocage des prêts à taux zéro qui leur étaient dus, selon eux, et du non-versement de leurs primes d'intéressement.

Mais le directeur n’a pas répondu favorablement à leurs demandes. Les syndicalistes ont alors pris le relai et ont convoqué une assemblée générale au siège de la compagnie.

La réunion s’est alors transformée en manifestation et les salariés ont été dispersés par la police à coups de gaz lacrymogènes. L'intersyndicale a réaffirmé jeudi sa détermination : le travail ne reprendra pas tant que les salariés n'auront obtenu gain de cause.

De son côté, dans un communiqué rendu public jeudi, la direction de Total affirme que « les questions des prêts au personnel et du versement des primes d'intéressement sont en cours de traitement ». L'entreprise se dit également ouverte au dialogue avec les syndicats.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018