Samedi 23 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Burkina Faso: des présumés jihadistes repoussés par les forces de sécurité

Au Burkina Faso, des individus non identifiés et assimilés à des jihadistes ont été repoussés mercredi 12 juillet au matin par les forces de défense et de sécurité dans la commune de Doumbala, au nord-ouest du pays,  à quelques kilomètres de la frontière malienne.

Aucun blessé n'a été signalé mais les assaillants ont fui vers le Mali. Déjà le 9 juillet dernier, de présumés terroristes avaient été signalés dans le village de Bénéma, non loin de la frontière.

Les habitants ont constaté une présence suspecte d'individus à bord d'un tricycle à proximité du village de Doumbala. Une présence signalée aux autorités  qui ont alerté les forces de défense et de sécurité sans tarder.

Estimés à 7 ou 9 personnes selon les sources, ces individus étaient guidés par un éclaireur circulant sur une motocyclette. Des éléments de la police nationale arrivés sur place pour des vérifications ont été pris à partie.

Après quelques minutes d'échanges de tirs, les policiers ont dû se replier face à la puissance de feu des assaillants et faute de munitions en quantité suffisante selon un témoin. Le ministre porte-parole du gouvernement confirme l'information, en expliquant que l'interpellation d'individus armés signalés par la population a conduit à des échanges de tirs.

Ces individus enturbannés et de peau claire ont effectué plusieurs tirs en l'air pour couvrir leur fuite. Aux dernières nouvelles, ces suspects auraient abandonné leur moyen de déplacement et continué leur fuite à pieds vers la frontière avec le Mali.

Aucun blessé n'a été enregistré au niveau des forces de défense et de sécurité et les recherches sont toujours en cours pour retrouver ces hommes armés selon le porte-parole du gouvernement.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017