Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

G20: le développement de l’Afrique au menu samedi

Les travaux du sommet du G20 se poursuivent ce samedi à Hambourg dans une ambiance tendue. Une importante manifestation des altermondialistes est prévue à laquelle devraient participer quelque 100 000 personnes.

La police redoute de nouveaux débordements après les affrontements qui ont opposé ces dernières 48 heures manifestants hostiles au G20. Au programme de cette dernière, et c'est assez inhabituel, une séance de travail consacrée à l'Afrique.

Avec notre envoyée spéciale à Hambourg,  Mounia Daoudi

C'était une priorité de la présidence allemande du G20 : aider l'Afrique à devenir attractive pour les investisseurs privés et garantir ainsi son développement économique. Et Angela Merkel n'a pas ménagé sa peine. Deux forums d'affaires ont été organisés, au Kenya et en Allemagne, pour vendre la destination Afrique à des patrons d'entreprises et des fonds d'investissements. Un sommet a même accueilli à Berlin une dizaine de chefs d'Etats Africains pour préparer justement ce G20.

Un moyen de lutter contre l'immigration clandestine

La chancelière allemande ne veut pas d'un énième plan avec des promesses d'aides. Elle souhaite que les pays africains se réforment, qu'ils harmonisent leurs réglementations, qu'ils assurent les risques. Bref qu'ils deviennent des pays où l'on vient investir.

Car les défis sont nombreux. D'ici 2050, la population du continent va doubler pour atteindre les deux milliards et demi d'habitants. Et il faudra créer 22 millions d'emplois chaque année pour les nouveaux arrivants sur le marché du travail.

La démarche d'Angela Merkel n'est pas sans arrière-pensées et elle ne s'en cache pas d'ailleurs. Aider l'Afrique à se développer, c'est aussi un moyen de lutter contre l'immigration clandestine.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018