Lundi 11 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Les présidents Burkinabè, Malien et Nigérien s'engagent dans la réhabilitation et la gestion durable des terres en Afrique

Les présidents burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, malien Ibrahim Boubacar Keita et nigérien Mahamdou Issoufou se sont engagés jeudi à Ouagadougou à œuvrer dans la réhabilitation et la gestion durable des terres en Afrique.

"Nous, chefs d'Etat du Burkina Faso, du Mali, du Niger, de concert avec nos pairs de la sous-région, prenons l'engagement d'œuvrer à la promotion de partenariats régionaux et mondiaux pour l'investissement dans la réhabilitation et la gestion durable des terres à toutes les tribunes d'échanges que nous aurons", a déclaré le président Roch Marc Christian Kaboré.

M. Kaboré s'exprimait à l'occasion du colloque de haut niveau à Ouagadougou sur l'initiative sur la Soutenabilité, la Stabilité et la Sécurité (3S) qui a réuni des ministres africains en charge de l'environnement et des chercheurs.

Il a invité la communauté internationale à promouvoir des partenariats afin de réhabiliter dix millions d'hectares de terres dégradées et créer deux millions d'emplois verts pour les jeunes, les femmes et les migrants.

La secrétaire exécutive de la Conventions des Nations unies sur la lutte contre la désertification, Monique Barbut, a quant à elle prévenu que d'ici 2050 la population africaine doublera pour atteindre deux milliards de personnes, en majorité jeunes et sans emploi, soulignant que les problèmes mentionnés s'accentueraient et la vague migratoire s'enflerait plus si rien n'était fait.

Le ministre burkinabè de l'Environnement, de l'Economie verte et du Changement climatique, Batio Nestor Bassière a expliqué que de 2002 à 2013, 5,16 millions d'hectares de terres soit 19% du territoire national ont été dégradées au Burkina Faso.

Source : Xinhua 16/06/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017