Lundi 11 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Guinée-Bissau: un premier contingent de la Cédéao quitte le pays

Un premier contingent de 65 hommes de la force ouest-africaine déployée en Guinée-Bissau (Ecomib) a quitté Bissau, dimanche 4 juin, en fin de journée, pour Lagos. Ce premier groupe est essentiellement constitué de soldats nigérians.

C’est aussi la première rotation d’un plan de retrait qui doit prendre fin, le 30 juin prochain, selon une source proche du commandement de l’Ecomib.

Sur le tarmac de l’aéroport, aucune autorité civile ou militaire bissau-guinéenne n’est visible, et aucune explication officielle n’est encore disponible à ce sujet.

Ce premier départ concerne 65 soldats, des Nigérians pour la plupart et visiblement tristes. Pour les détendre, un officier les a invités à faire quelques exercices de flexion.

Le plan de retrait prévoit plusieurs rotations. La seconde aura lieu dans une dizaine de jours, selon une  source proche du commandement de l’Ecomib et concernera le reste des troupes nigérianes et burkinabès. Les Sénégalais seront les derniers à partir, vers le 30 juin.

L’Ecomib, ayant atteint jusqu’à 600 hommes, compte actuellement environ 500 policiers, gendarmes ou militaires, essentiellement des Nigérians, des Sénégalais et des Burkinabès.

L’annonce de leur retrait suscite, ce lundi encore, des appréhensions dans certains milieux à Bissau où la crise politique persiste, en dépit de plusieurs initiatives de médiation.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017