Jeudi 24 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Somalie: des soldats se mutinent pour réclamer leurs arriérés de salaires

Ce jeudi 18 mai au matin, une centaine de soldats de l'armée somalienne ont dressé des barrages et pris possession du bâtiment du ministère de la Défense à Mogadiscio pour exiger le paiement d'arriérés de salaires.

Les retards dans le versement des soldes sont un problème récurrent un peu partout sur le territoire somalien, là du moins où il existe des contingents importants, payés par le gouvernement. Il faut dire que les forces armées, en Somalie, sont, la plupart du temps, de jeunes miliciens, qui obéissent à des chefs de clan ou à des hommes politiques, qui sont aussi souvent des hommes d'affaires.

Cette fois, ce sont bel et bien des soldats de l'armée régulière somalienne qui se sont organisés pour revendiquer le paiement de leurs soldes. Un paiement souvent retardé par une administration pas toujours efficace. Selon un journaliste somalien, c'est après avoir entendu le nouveau président Farmajo promettre le versement régulier des payes des fonctionnaires qu'ils ont décidé de réagir.

A bord de leurs pick-up, ils ont bloqué les rues autour du ministère de la Défense, ce jeudi matin. Sans violence, ils ont fini par investir le bâtiment lui-même pour faire valoir leurs revendications. En mars dernier, ils s'étaient contentés de bloquer plusieurs routes de Mogadiscio pour réclamer 15 mois d'arriérés de salaires à l'ancien président Hassan Cheikh Mohamoud.

Ces soldats sont très exposés à la violence des jihadistes d'Al-Shabab. Ce jeudi, encore, à Mogadiscio, trois démineurs ont été tués dans l'explosion d'un voiture piégée qui se dirigeait vers le centre-ville, et qu'ils s'efforçaient de désamorcer.

Source : RFI 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

À quoi sert un Premier ministre

23 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Guinée: les chantiers du nouveau Premier ministre

23 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018