Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Cote d'Ivoire: Sam l'Africain, arrêté pour des propos "xénophobes"

L'opposant ivoirien d'origine libanaise Sam Mohamed Jichi dit "Sam l'Africain", célèbre depuis son témoignage au procès de l'ex-président Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale, a été arrêté pour avoir tenu des "propos xénophobes", a appris vendredi l'AFP auprès de son avocat.

"Il (Sam l'Africain) a été convoqué ce matin par le juge. Il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour avoir tenu des +propos xénophobes+ selon le chef d'inculpation", a affirmé à l'AFP son avocat Me Modeste Abie.

Selon la presse de ces derniers jours, Sam l'Africain, Libanais d'origine marié à une Ivoirienne, avait notamment évoqué lors d'un meeting le mariage du président ivoirien Alassane Ouattara avce son épouse française Dominique Ouattara, tout en accusant le président d'être d'origine burkinabè.

Né à Dimbokro (centre), Ouattara a accompli une partie de sa scolarité au Burkina voisin et a reconnu avoir occupé plusieurs postes au titre de l'ancienne Haute-Volta, ce qui a alimenté un interminable débat sur sa nationalité et sur "l'Ivoirité" lancée par ses adversaires politiques.

La nouvelle constitution votée l'année dernière par référendum est censée "tourner la page", selon l'expression de Ouattara, de la violente crise née du débat sur l'Ivoirité,

A la tête d'un petit parti dans la mouvance Pro-Gbagbo, Sam l'Africain était devenue une véritable vedette lors de son passage en 2016 à la CPI à La Haye où ses répliques d'une fausse naïveté qui prêtait parfois à rire, mais aussi ses pleurs en évoquant l'aide de Gbagbo à sa mère, son physique rondouillard et son boubou? avaient fait sensation au procès de son ancien mentor.

Source : AFP 18/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018