Vendredi 22 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Côte d’Ivoire: un an après l’attentat de Grand-Bassam, où en est l’enquête?

En Côte d’Ivoire, une cérémonie d’hommage aux 19 victimes de Grand-Bassam va avoir lieu ce lundi matin 13 mars et une minute de silence sera respectée à 12h45. C’est heure à laquelle les tirs ont commencé, il y a un an jour pour jour.

Le 13 mars 2016, pour la première fois, la Côte d’Ivoire était frappée par un attentat terroriste. Depuis, l’enquête a beaucoup avancé, notamment grâce à la coopération entre les services de renseignements d’Afrique de l’Ouest.

Au total, 38 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Grand-Bassam. La grande majorité d’entre elles ont été interpellées en Côte d’Ivoire, mais des coups de filet ont aussi eu lieu au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal. « Nous avons identifié tous ceux qui étaient impliqués, se félicite-t-on au ministère de l’Intérieur ivoirien. Nous avons mis la main sur de très hauts responsables de l’attaque », assure cette source.

L’enquête est allée très vite selon les autorités, une efficacité obtenue grâce à la coopération entre les différents services de renseignements ouest-africains mais aussi français, algériens et marocains. « C’est un espoir pour la lutte anti-terroriste », estime une source sécuritaire.

Des liens ont ainsi été mis à jour entre les assaillants de Grand-Bassam et ceux du Radisson à Bamako et du Capuccino à Ouagadougou. Malgré ces avancées, un an après l’attaque, un homme manque à l’appel. Son visage, capté par les vidéos surveillances de l’aéroport d’Abidjan, avait été diffusé sur tous les médias. Alors présenté comme le suspect numéro un du premier attentat de l’histoire de la Côte d’Ivoire, Kounta Dallah n’a toujours pas été arrêté.

■ Reportage : un an après sur la plage de Grand-Bassam

La plage à Grand-Bassam est noire de monde. Il y a quelques mois encore le traumatisme était tel que les badauds n'osaient pas s'aventurer sur les plages de la cité balnéaire....

A Grand-Bassam les touristes ont eux aussi commencé à revenir....

 Par Isidore Kouadio

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017