Mercredi 13 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le G5 Sahel et l'UNOWAS examinent leur cadre d'action commun

 La feuille de route du G5 Sahel (Mauritanie, Burkina Faso, Mali, Tchad et Niger) a été au centre d'une rencontre mardi à Nouakchott entre le bloc régional et Hiroute Guebre Sélassié, représentante adjointe du secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS).

"Cette feuille de route a été examinée, au vu de la stratégie intégrée des Nations Unies au Sahel", a déclaré Najim El Hadj Mohamed, secrétaire permanent du G5 Sahel. Il a relevé que le G5 Sahel est "une organisation jeune qui a beaucoup d'ambitions, dont les pays sont particulièrement marqués par la pauvreté, la faiblesse de l'indice de développement et la recrudescence d'actes terroristes".

Exprimant l'espoir de créer prochainement avec l'ONU "une plateforme pour mobiliser les fonds nécessaires pour atteindre les objectifs" du bloc régional, M. Mohamed a précisé que les besoins du groupe pour mettre en œuvre sa stratégie globale de défense et de développement s'élevaient à 10 milliards d'euros.

Pour sa part, Mme Guebre Sélassié a souligné que la naissance du G5 Sahel constituait "une opportunité pour les Nations Unies à partir du moment où ces pays ont été identifiés comme cadre d'action de notre organisation".

"Nous avons discuté de choses concrètes, palpables pour mieux avancer vers nos objectifs communs, à savoir la sécurité, la bonne gouvernance et la résilience", a-t-elle ajouté.

Elle a rappelé que l'UNOWAS "a déjà mis en place une plateforme de sécurité pour mieux échanger les renseignements afin de lutter efficacement contre le trafic de drogue, le trafic transfrontalier ainsi qu'une cellule de lutte contre la radicalisation".

"Les pays du G5 Sahel ont mis de côté leur méfiance pour coopérer dans des domaines aussi sensibles que la sécurité, ce qui constitue en soi un atout important pour les Nations Unies", a-t-elle conclu.

Source : Xinhua 08/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Opposition désunie

12 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Deux ans après la COP21, quels changements?

12 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017