Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le G5 Sahel et l'UNOWAS examinent leur cadre d'action commun

 La feuille de route du G5 Sahel (Mauritanie, Burkina Faso, Mali, Tchad et Niger) a été au centre d'une rencontre mardi à Nouakchott entre le bloc régional et Hiroute Guebre Sélassié, représentante adjointe du secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS).

"Cette feuille de route a été examinée, au vu de la stratégie intégrée des Nations Unies au Sahel", a déclaré Najim El Hadj Mohamed, secrétaire permanent du G5 Sahel. Il a relevé que le G5 Sahel est "une organisation jeune qui a beaucoup d'ambitions, dont les pays sont particulièrement marqués par la pauvreté, la faiblesse de l'indice de développement et la recrudescence d'actes terroristes".

Exprimant l'espoir de créer prochainement avec l'ONU "une plateforme pour mobiliser les fonds nécessaires pour atteindre les objectifs" du bloc régional, M. Mohamed a précisé que les besoins du groupe pour mettre en œuvre sa stratégie globale de défense et de développement s'élevaient à 10 milliards d'euros.

Pour sa part, Mme Guebre Sélassié a souligné que la naissance du G5 Sahel constituait "une opportunité pour les Nations Unies à partir du moment où ces pays ont été identifiés comme cadre d'action de notre organisation".

"Nous avons discuté de choses concrètes, palpables pour mieux avancer vers nos objectifs communs, à savoir la sécurité, la bonne gouvernance et la résilience", a-t-elle ajouté.

Elle a rappelé que l'UNOWAS "a déjà mis en place une plateforme de sécurité pour mieux échanger les renseignements afin de lutter efficacement contre le trafic de drogue, le trafic transfrontalier ainsi qu'une cellule de lutte contre la radicalisation".

"Les pays du G5 Sahel ont mis de côté leur méfiance pour coopérer dans des domaines aussi sensibles que la sécurité, ce qui constitue en soi un atout important pour les Nations Unies", a-t-elle conclu.

Source : Xinhua 08/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018