Vendredi 25 Avril 2014

Nous suivre

Proverbes et Citations

C'est Qui Ça ?

Découvrez quelle personnalité se cache derrière cette image

GAG

Brazzaville accueillera un forum sur les infrastructures en Afrique

Congo-Site

La capitale congolaise abritera en février 2014, un forum international Build Africa qui sera consacré aux affaires et à l’investissement sur les infrastructures en Afrique.

L’annonce a été faite récemment par le ministre chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, Jean Jacques Bouya, lors de la 8ème semaine internationale de l’énergie tenue à Moscou en Russie. Selon plusieurs observateurs, le manque d’infrastructures fait partie des facteurs qui entravent le développement socioéconomique de l’Afrique. Il est à l’origine de la faible compétitivité du continent sur le marché mondial avec un taux de productivité de 40%. L’Afrique a besoin de près de 50 milliards de dollars d’investissements annuels pour combler son déficit en infrastructures. Le forum Build Africa offrira un cadre d’échanges fructueux aux acteurs concernés par les questions de développement des infrastructures. Il réunira plus de 500 dirigeants et experts du monde qui proposeront des solutions aux problèmes d’infrastructures en Afrique. Sur le continent africain, 40% de la population n’a pas accès à l’eau potable et 60% manque de systèmes d’assainissement de base. La pénétration téléphonique en Afrique est de 14% contre une moyenne mondiale de 52% et la pénétration d’Internet de 3% contre une moyenne mondiale de 14%. Au niveau des infrastructures routières, sur 33 pays moins de 50% disposent des routes pavées en Afrique. Consciente de cela, la République du Congo a entrepris au cours des 10 dernières années un vaste programme de construction des infrastructures (aéroports, ports, routes, édifices publics, barrages hydroélectriques, usines d’eau potable, stades, etc.).

Christian Brice Elion

Source : Congo-Site 04/11/2013

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Le Dernier Blog

Il a choisi, il a osé : il a dit NON !

Ex Premier Ministre malien et journalistes français, boucs émissaires d’un pays en crise, d’un Président acculé, ou des deux ? Eculée, la stratégie du bouc émissaire,  cette arme primitive, est toujours aussi efficace, d’autant qu’elle est amplifiée par les nouvelles technologies Comment comprendre cette violence frôlant la haine, déchaînée contre un Premier Ministre démissionnaire qui a osé dire « non » au Chef, osé remettre publiquement en cause le choix du « père », qui a osé enfreindre les codes sociaux, aussi « amoraux » soient-ils, lui que l’on qualifie soudainement d’Etranger ? Comme l’a écrit un journaliste quelque part, qui décerne le label « Malien », sur quels critères ? A peine si on ne rend pas ce « soudain  étranger » chez lui  responsable de tous les maux du Mali, depuis son accession à l’indépendance !

Lire la suite sur notre Blog

 

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Elle est libre la presse

24 avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité et le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

24 avril

 

Image Marquante

Agenda de Festivité

avril 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2

© Dépêches du Mali 2012 - 2014