Mardi 29 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Récupération des macarons et véhicules de l’état : Plus de 227 macarons reçus, 116 véhicules et 111 portatifs recensés !

Suite à un communiqué du CNSP, les ex-députés et ministres du Mali ont été, en date du 6 septembre, conviés à restituer les véhicules et macarons avant mardi 8 septembre (délai de rigueur).

Certes beaucoup de ces biens ont été reçus, mais il est clair que les engins et macarons sont loin d’être au complet.

En substance, le camp CNSP vient d’engranger une autre défaite due à un manque de rigueur dans l’application d’une décision. Si les Maliens avaient autant apprécié cette mesure en se disant que plus personne ne se promène « inutilement » avec ces biens de l’État,  il est clair qu’elle n’est pas encore respectée par toutes les personnes incriminées. Côté des anciens ministres, tout comme celui des ex-députés, les réceptions de véhicules et de macarons se poursuivent. Cela, hors du délai de rigueur mentionné dans le communiqué du CNSP (mardi 8 septembre avant 8 heures).

Selon Mahamadou Tangara, responsable du garage administratif que nous avons contacté, les opérations de réception des véhicules ont commencé depuis le lundi 7 septembre. De cette date à nos jours, dit-il, elles se poursuivent. Il tient à préciser que les intéressés continuent d’amener les véhicules de l’État. En ce mercredi 9 septembre, ce chargé de la question précisait aussi  qu’il n’est pas facile de donner un bilan exact par rapport au nombre de véhicules reçus.

« Certes beaucoup ont été reçus, mais jusqu’à présent, annonce-t-il, les gens continuent d’amener les véhicules. Je ne peux pas donner le nombre, il n’est pas prudent de donner un nombre. Mais, déclare M. Tangara, ce qu’on a reçu avoisine 80 véhicules ». Il s’agit des véhicules de toutes marques confondues qui ont été restitué par les ex-députés et ministres, a-t-il confié. Même s’il n’y a pas eu de prolongation du délai, il énonce avoir eu l’autorisation de la direction générale de l’administration des biens de l’État pour continuer les réceptions. Et de poursuivre en ces termes : « Quand ils viennent avec les véhicules, nous avons des fiches de réception à remplir. Les techniciens font le constat de chaque véhicule en présence de celui qui l’a amené. Avant d’écrire ce qu’ils constatent, les techniciens présentent la fiche à la personne. Si elle est d’accord, ils mentionnent. Une copie de la fiche est donnée à la personne et l’autre est laissée à la direction ».

Suivant la confidence de Tangara à l’AMAP, nombreux sont ces engins qui ne sont pas en bon état. Dans ce lot, confie-t-il, figurent des voitures de l’Assemblée nationale. Celles datant pour la plupart des cas entre 2013-2014. « Environ, ajoute-t-il, 80% des véhicules des ex-parlementaires sont en mauvais état ».

Dans son intervention, le directeur général de l’administration des biens de l’Etat, Ousmane Diarra a confirmé avoir reçu un total de 227 macarons d’ex-députés, 116 véhicules et 111 portatifs, lit-on sur le site de AMAP. De la sorte, la réception des macarons se poursuit toujours. Ce qui veut dire que malgré le délai, les véhicules et les macarons sont loin d’être au complet. Toutefois, il convient de retenir que certains de ces véhicules sont garés au groupement mobile de sécurité(GMS), d’autres se trouvent à la cité ministérielle.

Mamadou Diarra

Source: Le Pays

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Dépêches du Mali

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Appelle-nous et donne ton point de vue sur une question d’actualité (politique, économique, culturelle, religieuse, etc.). Pas de sujets tabous : arguments, contre arguments ! Dis-nous tout !

28 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020