Mesures sociales Covid-19 au Mali: soupcon de détournement des vivres destinés aux démunis par un chargé de mission

Publié le 29 mai
Source : l'Essor

Le Mali à l’instar des autres pays du reste de la planète tente au mieux de protéger les couches les plus vulnérables de sa population contre les conséquences multiformes de la pandémie de Covid-19.

C’est ainsi qu’à travers un plan de riposte, les plus hautes autorités du pays ont entrepris une large campagne de distribution gratuite de vivres sur l’ensemble du territoire national.

Grande fut la surprise de bon nombre de Maliens en apprenant, hier jeudi, par un communiqué du Ministère de la Santé et l’Affaires sociale, le présumé  détournement d’une qualité importante de vivres(Riz), par un chargé de mission du département.

Le département a,  sans plus tarder, indiqué avoir suspendu de ses fonctions le chargé de mission impliqué dans le présumé détournement de vivres destinés aux personnes infectées par le coronavirus et au personnel soignant de Bamako, Kati et Kalaban-coro.

« Attendus auxdits endroits le mercredi 27 mai, les camions de livraison ont été aperçus devant des magasins privés au marché de Ngolonina », précise le communiqué.

Toute chose qui a donné lieu à des investigations par le Commissariat de police du 3è arrondissement. À noter qu’une fois alerté par le commissariat du 3è arrondissement sur le sujet, le ministère de la Santé et des Affaires sociales a instruit toutes les actions nécessaires pour faire la lumière sur la question. En attendant, le ministère se dit prêt à collaborer à toutes fins utiles.

Par ailleurs, le département en charge des Affaires sociales rassure que le stock a été retrouvé et fera l’objet d’une distribution transparente dès aujourd’hui vendredi, conclu le document.

Aboubacar TRAORÉ

Source : l’Essor

Commentez avec facebook