Lutte contre la Covid-19: La gestion opaque des fonds ne rassurent guère

Publié le 28 mai
Source : Soloni

Depuis la première annonce de la somme de 6.300.000.000f CFA allouée  à  la lutte contre le coronavirus, les voix s’élèvent chaque jour un peu plus   pour décrier la gestion dudit  fonds.

Certains soutiennent que les fonds   seraient détournés  pour d’autres fins.  Cela pourrait bien   expliquer  la gestion chaotique de la pandémie.  Des scandales de corruption, de détournement de deniers publics et la gabegie  à  ciel ouvert  dans un pays pauvre comme le Mali ne cesse d’être  les sujets brûlants de la presse.

Les services sanitaires n’ayant  pas touché  cette somme pour se prémunir et sauver la population  de la maladie, ont eux aussi commencé  à  hausser le ton. En effet, ils  sont les acteurs les plus exposés à cause de leur contact permanant avec les patients. Aussi, le chef de l’Etat  ayant constaté  les  décisions drastiques  prises contre  ce fléau  par ses homologues  de la sous la région, a  annoncé  le déploiement d’un fonds de 500 milliards pour la circonstance à l’occasion de son discours adressé à  la nation sur la télévision nationale.  La  décision a été très vite saluée  par la plupart des Maliens même si certains sont restés un peu sceptiques  quant à  la bonne gestion de ces ressources.  A cela s’ajoute  les 100 milliards et quelques du FMI.

L’histoire est en phase de donner raison à  ces personnes car la majorité des Maliens ne sont plus rassurés. Les hôpitaux ne cessent de se plaindre de n’avoir pas reçu  grande chose de l’Etat. Quant au slogan, un Malien un masque,  n’a  pas été  concrétisé jusqu’à présent. Sur les réseaux sociaux, le doute sur la gestion  de ce fonds fait couler beaucoup d’encre.  Dernièrement, un scandale sur la condition   des  patients atteints du Covid-19 sous traitement au point G défraie la chronique. Il semblerait que ces patients se plaignent du  manque de nourriture.

Pour réinstaurer la confiance entre  l’Etat et la population, il faut une communication sérieuse  sur la gestion de la crise. Cette situation de méfiance est dû au fait  qu’aucun   acte concret n’a encore  été posé par les autorités depuis de début de la pandémie.

L’Etat a du pain sur la planche pour rassurer son peuple sinon, de plus en plus, beaucoup commencent à   douter même de l’existence de la maladie  dans le pays. Ce n’est plus un secret pour personne qu’ils sont plusieurs à croire que cette lutte contre le covid-19, est une manière pour l’Etat de se faire de l’argent. Une chose est sûre, la Covid-19 existe  et fait des ravages.  Le gouvernement   est obligé de prendre ses responsabilités et   mettre à  la lumière la gestion de ces fonds pour que le peuple non seulement croit  à  l’existence de la  maladie afin de se protéger mais aussi accorder sa confiance  éteinte  depuis longtemps à ses gouvernants.

Adama B Sagara

Source : SOLONI 28 Mai 2020

Commentez avec facebook