Mardi 19 Janvier 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

L'amitié sino-africaine se renforce grâce à l'expérience du COVID-19

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, a déclaré à Beijing que l'amitié entre la Chine et l'Afrique était sortie renforcée du test du COVID-19 en 2020. M. Wang a fait ces remarques dans une récente interview accordée à l'Agence de presse Xinhua et au China Media Group..

"Avec notre identité commune en tant que partie intégrante du monde en développement, la Chine et l'Afrique ont la responsabilité de faire progresser les intérêts des pays en développement", a-t-il déclaré.

Notant que la Chine et l'Afrique ont toujours partagé les bons et mauvais moments, M. Wang a déclaré que leur amitié avait émergé encore plus forte du test du COVID-19 en 2020. Le président chinois, Xi Jinping, et les dirigeants africains ont tenu avec succès un sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre le COVID-19, et la belle tradition d'assistance mutuelle a été davantage renforcée.

La Chine a envoyé des équipes médicales, jumelé des hôpitaux chinois et africains, offert des fournitures médicales indispensables et travaillé avec l'Afrique sur des vaccins, a-t-il déclaré. Le siège des centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies, en tant que projet d'assistance de la Chine, vient d'organiser sa cérémonie de début des travaux. Il sera un témoin historique de la solidarité Chine-Afrique dans la lutte contre la pandémie.

La Chine et l'Afrique ont intensifié la mise en œuvre du suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), avec l'initiative sur les soins de santé comme priorité absolue, a déclaré M. Wang, ajoutant que la Chine avait signé des accords de suspension du service de la dette avec douze pays africains et annulé le paiement de prêts sans intérêts pour 15 pays africains. "La Chine a suspendu plus de service de la dette que n'importe quel autre membre du G20."

Il y a vingt ans, le FOCAC est entré dans une nouvelle ère de confiance politique mutuelle et de coopération globale entre la Chine et l'Afrique. M. Wang a déclaré qu'après vingt ans, le FOCAC était devenu un nouveau modèle d'amitié, de coopération et de développement commun entre les pays en développement.

"Ensemble, nous avons élaboré et mis en œuvre les dix plans de coopération et les huit grandes initiatives. Avec l'aide de la Chine, plus de 6.000 km de voies ferrées, 6.000 km de routes, près de 20 ports et plus de 80 grandes centrales électriques ont été construits en Afrique. Le commerce bilatéral a été multiplié par 20, et l'investissement direct de la Chine en Afrique par 100. Nous avons élargi la coopération avec l'Afrique dans de nouvelles formes commerciales telles que l'économie numérique, les villes intelligentes, l'énergie propre et la 5G, encourageant ainsi un développement de qualité de la coopération de 'la Ceinture et la Route' entre les deux parties", a-t-il déclaré.

Notant que la Chine et l'Afrique auront des réunions du FOCAC au Sénégal en 2021, M. Wang a déclaré dans ce contexte que la Chine travaillerait avec l'Afrique dans les trois domaines prioritaires de la coopération vaccinale, de la relance économique et du développement de la transformation, afin de construire un nouveau consensus sur la solidarité, de faire avancer la coopération et d'offrir de nouveaux bénéfices à la population.

Source : http://french.xinhuanet.com

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les forces armées françaises doivent-elles quitter le Mali ?

18 Janvier


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Lieutenant Daouda Konaté, secrétaire général du syndicats des surveillants de prison.

10 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2021