École de maintien de la Paix : Berlin offre 1 milliard de FCFA pour financer les formations

Publié le 16 mars
Source : l'Essor

La convention de financement des stages de formation 2020 de l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB) a été paraphée jeudi dernier par le colonel-major Mody Bérété, directeur général de ladite école et Dietrich Pohl, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali. C’était dans les locaux de l’EMP-ABB en présence des élèves stagiaires venus de l’Afrique occidentale et centrale.

La signature de cette convention, d’un montant de 1,5 million d’euro, démontre à plus d’un titre l’implication de la République fédérale d’Allemagne dans les efforts de consolidation de la paix en Afrique en général et ceux pour la stabilisation du Sahel en particulier.

En effet, ce fonds servira à préparer plus de 600 cadres africains (civils, policiers et militaires) à la prévention et à la gestion des crises dans un environnement de plus en plus complexe nécessitant une adaptation continue des savoir-faire.

À l’entame de ses propos, le directeur général de l’EMP-ABB a laissé entendre que cette signature de convention est pour lui la confirmation de la présence à leurs côtés d’un «partenaire qui est sûr, stable et qui est engagé à savoir la République fédérale d’Allemagne».

Le colonel-major Mody Bérété a indiqué que ce financement est venu à point nommé d’autant plus que l’espace Cedeao, particulièrement la bande sahélo-saharienne, est confronté à de nombreux défis liés au terrorisme et la criminalité transfrontalière. Pour lui, cela nécessite une préparation et une formation plus accrues, dont le volet essentiel demeure l’approche intégrée. L’officier supérieur a rappelé les engagements précédents de l’Allemagne auprès de l’EMP.

En effet, sur une période de trois ans (de janvier 2017 à mars 2020), ce pays a contribué à former 3.118 cadres africains policiers, militaires et civils sur 94 stages pour 2,5 millions d’euros. «Les contributions de l’Allemagne ne se limitent pas au financement des formations. Elles portent également sur les investissements. C’est grâce à l’Allemagne que l’EMP a pu acquérir un nouveau serveur qui vient d’être inauguré», a expliqué le patron de l’EMP-ABB. En outre, il a souligné l’engagement de l’Allemagne à soutenir le relèvement du dispositif sécuritaire de l’École pour un montant de 300.000 euros, soit environ 196 millions de Fcfa.

Dietrich Pohl, l’ambassadeur d’Allemagne au Mali s’est réjoui de sa présence à l’EMP-ABB pour encourager le bon travail fait par cette école, mais aussi valoriser la collaboration germano-malienne. «L’EMP est un partenaire clé pour notre travail pas seulement pour le Mali, mais pour toute la région», a ajouté le diplomate allemand, avant d’assurer que son pays restera aux côtés de l’école et du Mali.

Bourama CAMARA

Source : l’Essor

Commentez avec facebook