Vendredi 10 Avril 2020
Banniere SAma Money

Covid-19 au Mali :

+ 13 nouveaux cas ce vendredi 10 avril, soit 87 malades du coronavirus

+ 7 Décès

+ 22 patients guéris

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le prix du ciment prend l’ascenseur

Voilà quelques semaines déjà que construire est un casse-tête pour les promoteurs immobiliers et les particuliers. Et pour cause, le matériau le plus sollicité dans la réalisation d’édifices a tendance à se faire plus rare que le métal jaune.

Et quand le ciment arrive par à-coups sa rareté sur le marché en fixe les prix de façon à le rendre intouchable. De moins de 90 000 francs CFA, le prix a ainsi pris l’ascenseur pour atteindre plus de 100 000 la tonne. Même des villes plus proches du Sénégal comme Kayes ne sont pas épargnées par les effets de la disette. Celle-ci était imputée en un premier temps à une intensification des travaux de construction occasionnée par la réhabilitation des bâtiments de l’Etat cédés à des particuliers – mais il se trouve que c’est plutôt les implications de mesures coercitives déclenchées par les autorités sénégalaises en faveur du respect des normes sous-régionales de pesage. Les dépassements préjudiciables à l’état des routes ne sont plus autorisés par ce pays voisin et cela se manifeste, à en croire nos sources, par des retards qui affectent à la fois la fluidité et les quantités du produit déversé sur le Mali. Mais pour sûr, si cette rigueur perdure, les marges de manœuvre des importateurs maliens leur permettront difficilement de ramener les prix à leur niveau initial supportable pour les consommateurs. La crise a donc de beaux jours devant elle, pourvu que les routes, tout aussi onéreuses pour le budget national, s’en tirent à meilleur compte.

Source: Le Témoin

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Me Mountaga Tall à propos du Conseil des ministres par visioconférence : "Le Gouvernement, pour se protéger contre le Coronavirus se barricade derrière les écrans pour délibérer. Bravo !

Sauf qu'au moment, le même Gouvernement envoie les malien(nes) s'agglutiner aux meetings électoraux et dans les bureaux de vote. Le droit à la santé et à la vie ne vaut-il pas pour tous ?"

Blog

Hommage de Birama Konaré, écrivain, à Soumaïla Cissé et ses compagnons : « Il faut agir pour faire tomber la distance entre Soumaïla Cissé et nous »

« Nous sommes tous à Nianfunké jusqu’à ce que vous nous reveniez

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Distanciation sociale

09 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

10 Avril

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020