Mardi 25 Février 2020
Journée de l'emploi

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Spéculation foncière dans les zones de Manacoroni Dialakorobougou Tabakoro-village : Qui protège réellement Mamoutou Dabo ?

S’il y a une autre grave crise qui continue de tourmenter le gouvernement malien c’est bel et bien la problématique du foncier dans le pays et plus précisément dans les environs de la capitale malienne. Ce qui se passe aujourd’hui à Tabakoro- village, Manacoroni et Dialakorobougou en est la parfaite illustration où un spéculateur foncier règne en maitre absolu et en toute impunité.

Du coup il ne cesse de perturber la quiétude des paisibles populations dont la majorité vit dans la précarité.

En effet depuis plusieurs années, il ne se passe aucun jour sans que  des chefs de famille ne soient spoliés de leurs maisons et parcelles dans les zones de Tabakoro- village, Manacoroni et Dialakorobougou par un certain Mamoutou Dabo qui se dit agent domanial tantôt de la préfecture de Kati, tantôt de Kalabancoro. Selon nos informations le nommé Mamoutou Dabo entretient un groupe de jeunes qui se promène le jour pour identifier les maisons ou parcelles appartenant à des gens dont la plupart travaille dans le centre ville de la capitale. Une fois identifiées, ces parcelles ou maisons sont marquées pour faire croire qu’elles appartiennent à l’Etat et du coup sont soumises à la démolition. Mais une fois contacté par les personnes concernées, le nommé Dabo exige le paiement d’une somme allant de 200 000 à 500 000 FCFA sous peine de démolition. C’est ainsi qu’il est parvenu à escroquer plusieurs personnes. C’est peut être ces fonds qui lui ont permis de construire une grande villa à Niamana où il réside et s’enquérir une belle voiture. C’est ainsi qu’un habitant a décidé de se plaindre au niveau de Kalabancoro et de Kati pour mieux comprendre cette situation. De nos informations il ressort que Mamoutou Dabo n’a jamais été fonctionnaire à plus forte raison agent domanial. Après un certain repli, le nommé Dabo décide de rependre ses activités illicites en s’attaquant à un habitant de Tabkoro-village. Ayant échoué dans sa tentative de menace, monsieur Dabo monte une cabale mensongère contre ce dernier. Du coup il le convoque à la police du 13e arrondissement en déclarant que ce dernier a enté de le tuer avec des couteaux et que la femme de ce dernier lui a porté des injures. Aujourd’hui l’affaire se trouve au niveau du tribunal. Selon nos dernières informations, le nommé Mamoutou Dabo serait le petit frère de la femme d’un ancien procureur de la commune VI du district de Bamako.

Affaire à suivre donc…

Sadou Bocoum 

Source : Mutation 5 Fév 2020

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

APPEL A CANDIDATURES « Prix Oumar Diallo » 4e édition

Radio, presse écrite et en ligne
« La cohésion sociale au Mali : c’est encore possible ! »

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi le réchauffement climatique?

25 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Togo: coup KO pour Faure Gnassingbé

25 Février

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020