Mali-Émirats arabes unis : L’armée réceptionne 15 blindés de type Cougar

Publié le 30 janvier
Source : l'Essor

Face à la guerre asymétrique imposée aux Forces de défense et de sécurité du Sahel, singulièrement à notre vaillante armée, les plus hautes autorités ont instruit la hiérarchie militaire la mise en place d’un nouveau concept opérationnel.

Cette nouvelle stratégie, essentiellement portée sur l’offensive, engrange sans conteste des résultats fort encourageants, portant un coup sérieux à la capacité de nuisance de l’ennemi. Nul doute que le renforcement de ce dispositif passe par l’amélioration des capacités opérationnelles de nos armées (vecteurs aériens et blindés etc.)

C’est dans cette optique qu’un premier lot de 15 véhicules blindés de type Cougars sur un parc attendu de 30 a été offert à l’Armée malienne, mardi dernier, par les Émirats arabes unis.

La réception de ces engins blindés, selon le site «fama.ml», a été faite par le directeur du matériel, des hydrocarbures et du transport des Armées, le général Moustaph Drabo à l’aéroport international président Modibo Keïta-Sénou.

Cette acquisition viendra renforcer davantage les capacités opérationnelles des FAMa en vue de mieux faire face aux ennemis de la paix.

L’ambassadeur du Mali aux Émirats arabes unis, Boukary Sidibé, présent à la réception de ces engins blindés, a vivement salué la coopération fructueuse existant entre les deux pays frères. Il a expliqué que cette réception a été possible grâce aux efforts louables des plus hautes autorités du pays dans l’optique de doter notre armée de moyens adéquats et adaptés à la situation.

Le directeur du matériel, des hydrocarbures et du transport des Armées a, pour sa part, remercié le prince héritier des Émirats arabes unis, Cheikh Mohamed Ben Zayed Al Nahyan pour tout le soutien qu’il ne cesse d’apporter au Mali et à son armée.

Selon le général Moustaph Drabo, ces engins blindés permettront d’une part d’améliorer la protection de nos unités contre les Engins explosifs improvisés (EEI) et les embuscades, et d’autre part de faciliter la mobilité de nos hommes sur le terrain.

Aboubacar TRAORÉ

Source : l’Essor

Commentez avec facebook