Vendredi 13 Décembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Conseil d’administration de la BDM-SA : 2020, année de la digitalisation

La Banque de développement du Mali (BDM-SA) qui est la première banque de la place et premier groupe malien par sa présence à l’extérieur du territoire national, a tenu samedi dernier, la 68è session de son conseil d’administration.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le président de son conseil d’administration, Ahmed Mohamed Ag Hamani, en présence du directeur général de la Banque, Bréhima Amadou Haïdara et les autres administrateurs de la Banque.

L’ambition immédiate du groupe BDM est d’achever la couverture de l’ensemble de la zone économique UEMOA par des implantations au Sénégal, au Togo, au Bénin et au Niger. Cette ambition d’aller plus loin et de performer chaque année doit être encadrée par une véritable politique organisationnelle qui fait la force d’un groupe bancaire. C’est pourquoi, les différents conseils d’administration de la banque mère (BDM SA) et des filiales ont décidé de mettre un accent particulier sur l’harmonisation des méthodes de fonctionnement et des procédures. Cela passe d’abord par les retrouvailles régulières entre les organes de gestion des entités du groupe. Il s’agit, entre autres, de la tenue tournante des réunions statutaires dans les pays sièges. Ainsi en août 2019, Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire avait accueilli toutes les sessions de fin du premier semestre de la BDM SA et de ses filiales. Bamako vient d’accueillir du 25 au 30 novembre 2019, les réunions budgétaires (Comités d’audit et de contrôle internes et conseils d’administration) de BDM France, de BDU Côte d’Ivoire, de BDU Burkina Faso, de BDU Guinée Bissau et de la BDM SA.

Pour le président du conseil d’administration de la BDM-SA, cette session se tient sous de bons auspices puisque durant toute l’année écoulée nous avons suivi les activités de notre institution et surtout apprécié les résultats qui ont été obtenus au cours de la 67è session tenue à Abidjan. « Pendant toute l’année 2019, la Banque a mené des activités de formation d’information, de sensibilisation et d’appropriation des cinq circulaires de la commission bancaire ainsi que les directives de Ball II, Ball III et surtout s’est engagée à les mettre en pratique et aujourd’hui pratiquement nous pouvons dire que nous sommes à jour du point de vue de l’application du contenu de ces circulaires », a rappelé Ahmed Mohamed Ag Hamani.

Parlant des perspectives, l’ancien Premier ministre a annoncé le redémarrage du projet de la construction du nouveau siège de la BDM-SA, la création des filiales spéciales au niveau de Dakar et Lomé, dont le financement est déjà prévu et enfin le développement des agences au niveau de l’intérieur du Mali pour essayer d’assurer une meilleure couverture sur l’ensemble du territoire.

à l’issue de cette 68è session, le directeur général de la BDM-SA a déclaré que les administrateurs du groupe ont félicité la direction générale et tout le personnel pour les résultats obtenus qui consolident la position de l’établissement au rang de la première banque de la place et de 5è groupe bancaire de l’Uemoa. Selon Bréhima Amadou Haïdara, depuis 2018 sa structure a mis sur le marché un certain nombre de produits digitaux. Nous avons compris que l’avenir de la Banque c’est vraiment le digital, nous avons développé des produits digitaux, nous allons bientôt lancer d’autres produits et 2020, c’est vraiment l’année de la digitalisation, a annoncé Bréhima Amadou Haïdara.

Amadou

GUÉGUÉRÉ

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Dr Charles Dara à propos de la Dengue : « c’est une maladie contagieuse ! »

Infection virale transmise par la piqûre d’un moustique, la « Dengue » sévit depuis début octobre dans les ménages au point que le département de la santé semble en prendre la mesure et dégainer des astuces préventives et surtout des conduites à tenir.  

Lire la suite

 

Blog

Ibrahim Ikassa Maiga, Enseignant à la Faculté de Droit Privé (USJP/Bamako – Mali) : « Comment comprendre qu’avec cette superpuissante ou hyperpuissante force française militaire, aucun secours ne vient aux soldats maliens »

« Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako,

C’est avec force indignation que je vous ai lu, au fil d’un communiqué faisant état de votre prétendu « étonnement » à propos du secret de polichinelle dont le Très Respecté Salif KEITA s’est fait porteur à l’intention du Président IBK.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'âge légal de départ à la retraite

12 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Algérie: une élection pour rien?

12 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019