Mercredi 15 Juillet 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Pôle économique et financier : Adama Sangaré et co-accusés incarcérés pour une affaire vieille de près de dix ans

Le maire du district de Bamako, l’ancien DG d’EDM-SA et autres rattrapés par une affaire d’éclairage public qui date de 2010.

Le lundi 21 octobre, Adama Sangaré a été placé sous mandat de dépôt pour une affaire des travaux d’éclairage public des festivités du cinquantenaire du Mali en 2010, par le juge d’instruction du 9ème cabinet du Pôle économique et financier de Bamako.  Le même mandat a été décerné à Mohamed Oumar Traoré, administrateur de société et promoteur d’Ifabaco (une société immobilière, Sékou Alpha Guittèye, ingénieur hydraulicien (ancien DG d’EDM-SA) et Mme Mafili Koné, ingénieure électromécanique (cadre d’EDM-SA). Ils sont inculpés de “faux en écriture, atteinte aux biens publics et complicité, délit de favoritisme et complicité, abus de confiance” pour plus de 900 millions de F CFA de préjudice.

La mairie du district de Bamako dans un communiqué signé du 1er adjoint au maire, Harimakan Kéita, affirme sa “solidarité et son soutien” au maire Adama Sangaré, qui selon elle “bénéficie de la présomption d’innocence”. La même mairie dit assurer l’opinion nationale et internationale à travers ledit communiqué “de la continuité de ses services et de ces projets notamment ceux relatifs à la mobilité, à l’assainissement et à l’embellissement de la ville de Bamako et tous les engagements pris dans le cadre de la coopération décentralisée”.

Abdrahamane Dicko

Source : Mali Tribune 26 Oct 2019

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Covid-19 en Afrique : « La réponse à la pandémie Covid-19 exige des mesures budgétaires fortes »

« L’insécurité, les catastrophes naturelles, les épidémies et les chocs exogènes peuvent provoquer des déficits budgétaires importants et causer une hausse sensible de la dette publique.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les mesures annoncées par le Président de la République permettent-elles d'apaiser le climat social ?

09 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara

07 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2020