Jeudi 14 Novembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Religion et prévarication: Combien de millions de F CFA, Ansardine a-t-elle reçue de Bakary TOGOLA ?

La nouvelle de l’arrestation du très généreux président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) a fait le tour du Mali en une journée.

Si certains Maliens s’attendaient, tôt ou tard à de telles arrestations, d’autres par contre ne l’imaginaient pas du tout, tellement, l’homme était généreux, exhibitionniste dans ces actes et son langage. En effet, lorsqu’il a été embastillé pour la prison centrale de Bamako, c’est toute la crème de la société malienne qui s’est agitée pour lui apporter son soutien. Paradoxale, et plus obérant dans ce soutien à Bakary TOGOLA c’est lorsque ceux-là mêmes qui sont censés nous mettre sur le droit chemin en évitant la prévarication, la concussion et la corruption dans notre pratique quotidienne qui ont eu de la passion pour ce délinquant primaire, ce prédateur de deniers publics. Le groupement des leaders spirituels musulmans est cité parmi ceux qui sont intervenus en faveur de sa relaxe.

Disons que c’est ce groupement qui a accepté d’intervenir auprès de la justice pour faire libérer un présumé auteur de la famine au Mali. Il est reproché au guide spirituel des Ansardines en la personne de Ousmane Cherif HAIDARA, président en exercice du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) d’avoir pris des initiatives pour demander au procureur KASSOGUE de relâcher Bakary TOGOLA. Et quelles peuvent être donc les motivations de cette intervention. Ousmane Cherif HAIDARA a-t-il reçu de Bakary TOGOLA de l’argent lors de ces différentes manifestations religieuses au Stade du 26 Mars, comme le fait le Président IBK, du Mali comme le fait actuellement le Président Macky SALL appartenant à la confrérie des Tidiania et comme le faisait le Président Abdoulaye WADE qui est de la confrérie des Mourides de Touba.

Heureusement, que de nombreux musulmans doutent  si toutefois  le  guide des Ançars, Président du Haut Conseil Islamique du Mali a perçu même un mitkal de la part de Niamala Bakary.

Lorsque Bakary TOGOLA farotait  l’argent en la distribuant gracieusement  aux griottes lors de ces nombreuses manifestations, où était le guide Ousmane Cherif HAIDARA pour le mettre en garde contre de telles pratiques ? Ou était le guide du groupement des leaders musulmans du Mali pour ne pas mettre Bakary TOGOLA en garde contre le mariage de sa cinquième femme, qui n’était autre que sa secrétaire à l’APCAM, pour  laquelle il a payé un immeuble d’une valeur de 200 millions F CFA et 10kgs d’or alors que des dizaines de milliers de Maliens n’avaient pas leur pitance journalière ?

Cette intervention du Président du Haut Conseil Islamique, si elle  est avérée  risque d’être  une prime à la délinquance financière et à l’impunité. Nous avons vu ce Bakary TOGOLA, lorsqu’il venait d’être élu président de l’APCAM lors de son premier mandat en compagnie de fillettes de 16 à 18 ans dans des maisons de prostitution situées à l’ACI à Bamako, vers 10 heures, tous les jours que Dieu fait.

À l’époque, il avait une 4X4 Patrol Nissan couleur verte. Nous nous sommes dit que ce nouveau président n’allait pas faire une longue carrière sans tomber dans la disgrâce du fait que sa priorité semblait être les ‘’fesses’’ et non l’auto-suffisance  et l’autonomie alimentaire du Mali.

Le temps et l’histoire viennent de nous donner raison. Bakary TOGOLA n’est pas seul à ‘’bouffer’’ les sous des paysans, les anciens ministres en charge du monde rural, ceux de la Compagnie Malienne de Développement Textile (CMDT), ceux de l’élevage et certains membres du gouvernement, la présidence de la République, semblent être indexés par ceux qui vont vite en besogne.

Dans tous les cas, Bakary TOGOLA n’aura pas fini encore avec la justice, tant que les 72 milliards de F CFA subventionnés par la Banque Mondiale en 2008 et 2015 n’auront pas été audités.

Heureusement que d’autres voix plus crédibles à l’image de la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants (CMAS) de Mahmoud DICKO se sont élevées dans le microcosme religieux musulman pour non seulement se féliciter de l’interpellation du Griot Bakary TOGOLA, mais aussi pour assumer leur soutien indéfectible à la justice malienne.

Décidément le lien est indéfectible entre la politique et la religion, car certains  chefs religieux semblent être mouillés, excepté ceux qui sont contre la gouvernance actuelle.

Biratike

Source: CARREFOUR

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Moussa Sinko Coulibaly : « IBK se moque des Maliens »

« Discours totalement vide et insipide de ibk à l'Ortm. Sans hauteur ni volume. Aucune émotion... Ibk se moque des maliens. Ce pays est foutu à jamais  avec un président pareil à sa tête. Je pensais qu'il allait présenter des excuses aux maliens et démissionner. Je suis profondément déçu mais pas surpris ».

Blog

Youssouf Sissoko à propos de la lutte contre la corruption : « Le Mali est à la croisée des chemins »

« Le Ministre de la justice garde des sceaux, Malick Coulibaly, le Procureur Général chargé des pôles économiques et financiers, Mamadou Kassogué, le Président de la PCC le Professeur Clément Dembélé et celui des APM, Me Mohamed Ali Bathily, constituent le quatuor qui empêche les bandits à col blancs, les délinquants financiers de tourner en rond.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi une guerre asymétrique?

14 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Nous prolongeons «le débat africain» exceptionnel

14 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019