Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Meeting du Haut conseil : M’Bouillé offre 50 millions de francs CFA

Le Cherif de Nioro du Sahel, Mohamed Ould Cheicknè a mis la main à la poche pour l’organisation du meeting organisé d’hier à l’intiative de Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique (HCI).

En effet, le chef de la communauté hamalliste  a offert un pactole de 50 millions de francs CFA pour la réussite de l’évènement. Cet appui financier du Cherif a été envoyé, le samedi 9 février dernier, par l’entremise d’un des fils du leader religieux.

Lors de son intervention, M. Dicko a vivement salué ce geste du Cherif Mohamed Ould Cheicknè. « Ce geste ne nous surprend guère. Pour qui connait le Cherif, c’est le contraire de sa part qui aurait surpris », a déclaré M. Dicko.

L’appui financier du chef religieux est intervenu 24 heures seulement après le refus de l’imam Dicko de prendre « une aide » financière de 50 millions de francs CFA de la part du Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga. En effet, le vendredi dernier, le DFA de la Primature avait acheminé un paquet d’argent (espèce), d’un montant de 50 millions de francs CFA, chez le président du Haut conseil islamique. Mais M. Dicko refuse l’offre en présence des journalistes. Mieux, il prend l’opinion à témoin sur ce geste. Dès lors, « l’aide financière » a pris une tournure d’affaire d’Etat sur les réseaux sociaux. Dans la soirée, le gouvernement a été obligé de publier un communiqué dans l’espoir de réparer les… dégâts. Mais la mal était déjà fait.

La Rédaction

Source: L'Aube

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Redevenir opposant historique

18 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Libye : que reste-t-il de la révolution de 2011 ?

18 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019