Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Face à la difficulté de collaboration avec les ministres : IBK remonté contre les DFM !

Rien ne va plus entre certains membres du gouvernement et les directeurs des Finances et du Matériel (DFM) de leurs départements respectifs.

Dans la plupart des cas, cette collaboration connait aujourd’hui d’énormes difficultés puisque les DFM sont devenus plus puissants que leurs patrons. Ce qui n’est pas normal. La raison est simple : les DFM sont nommés directement par le ministre de l’Economie et des Finances et non par leurs propres ministres. Voilà pourquoi la plupart de ces DFM n’a aucun respect envers leurs ministres. Ce qui créée beaucoup de difficultés dans le cadre du fonctionnement des activités des départements concernés et joue même sur les résultats de l’action gouvernementale. Malgré de nombreuses démarches, ces DFM ne veulent plus changer. Certains ne cessent de dire Non à leurs ministres.

Aujourd’hui, cette situation est devenue une affaire d’Etat. Voilà pourquoi le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, est remonté contre ces agents de l’Etat. Selon nos informations, le chef de l’Etat ne veut plus entendre qu’un DFM dise non à un ministre de la République.  Message très clair !

En tout cas, il est temps maintenant de donner l’opportunité à un ministre de nommer son propre directeur des Finances et du Matériel.

El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd'hui-Mali

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Redevenir opposant historique

18 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Libye : que reste-t-il de la révolution de 2011 ?

18 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019