Lundi 18 Mars 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Projet de déploiement de la TNT au Mali : Le France accorde un prêt d’environ 30 milliards FCFA

La salle de conférence du ministère de l’Economie et des Finances a servi de cadre à la cérémonie de signature du protocole financier entre le gouvernement de la République du Mali et le gouvernement de la République française pour le financement du projet de déploiement de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) au Mali. C’était le jeudi 20 décembre 2018, sous la présidence de l’ambassadeur de la France au Mali, du ministre des Finances, Dr Boubou Cissé, du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, le DG de la Camusat, Makan Koné, le DG de THOMSON Broadcast, IsmaïlaTogola, etc.

L’ambassadeur de France au Mali dira dans son intervention que cette signature concrétise plusieurs années d’échange et d’efforts communs visant à offrir au Mali et à sa population une solution permettant à l’industrie numérique malienne de franchir un cap majeur de son histoire. Selon lui, le déploiement de la TNT va permettre au Mali de passer de la télévision analogique à la télévision numérique. Concrètement et simplement, cela signifie un décuplement, d’ici fin 2020, des capacités du Mali pour diffuser des contenus notamment culturels et éducatifs en faveur de l’ensemble des populations du Mali.  Aussi, il a noté qu’il convient par ailleurs de préciser que le passage de la TNT s’inscrit dans le cadre des démarches de l’Union Internationale des Télécommunications (IUT) visant à moderniser le réseau mondial de télécommunications.

Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication,  Arouna Modibo Touré, a expliqué qu’avec la télévision numérique terrestre, au bout de 15 mois, « nous allons transiter vers le numérique et la population pourra dorénavant utiliser à travers la télévision et l’internet et le service de téléphonie, ce qui est aussi très important ».

Le ministre de l’Economie et des Finances a estimé qu’aujourd’hui, cette coopération, fortement marquée par l’histoire de nos deux peuples, couvre pratiquement tous les secteurs d’activités: contribuant ainsi au développement socio-économique du Mali et à l’amélioration des conditions de vie de nos populations. Ainsi, il dira que les domaines d’intervention de la France au Mali sont énormes. Ces interventions multiformes et multisectorielles touchent aujourd’hui de nouveaux secteurs à travers le projet de déploiement de la Télévision Numérique Terrestre au Mali

‘’Le présent protocole à travers lequel la République française, par l’entremise du Trésor public français, consent à la République du Mali une contribution d’un montant de 44,80 millions d’euros, soit environ 29,4 milliards de FCFA, sous forme de prêt, destinée au financement du présent projet. Le présent projet vise principalement à assurer la réussite de la migration des services de radiodiffusion télévisuelle de l’analogique vers le numérique au Mali, il vise la fourniture et la mise en service d’un réseau de télévision numérique terrestre (TNT) sur une cinquantaine  de sites et une station terrienne pour la montée satellite  afin de permettre la réception en DTH sur toute l’étendue du territoire’’, a martelé le ministre Cissé.

Il faut rappeler qu’un accord commercial et technique a été signé entre le groupent Thomson Broadcast/Phenixya et la Société malienne de transmission et de diffusion.

Mamadou Nimaga

Source : La Lettre du Peuple 28 Déc 2018

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Tout a un prix même un député

18 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Felix Tshisekedi: de la parole aux actes?

18 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019