Lundi 18 Mars 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Entreprenariat rural : Le CNJ suscite les jeunes à s’investir dans l’agro-business

Au Forum de l’entreprenariat jeunes, tenu le vendredi et samedi derniers à Fana, le président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), a invité les jeunes à saisir les opportunités qu’offre le monde rural en termes d’entreprenariat.

En partenariat avec le Projet de développement des compétences et l’emploi des jeunes (PROCEJ), le Conseil national de la jeunesse (CNJ) a organisé du 21 au 22 décembre dernier, le Forum de l’entreprenariat rural à Fana. Ce forum avait pour objectif d’informer et orienter les jeunes vers les opportunités dans le domaine de l’agro-business. A en croire Souleymane Satigui Sidibé, président du CNJ, le secteur agricole, représente une véritable opportunité d’insertion socio-économique.

“L’environnement national nous est favorable en termes d’entreprenariat rural, dès lors que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a pris l’historique initiative d’accorder 15% du Budget national à l’agriculture, pilier de l’entreprenariat  rural et placer son présent mandat sous le signe de la jeunesse”, a souligné le président du CNJ.

Pour M. Sidibé, en plus des efforts de modernisation de l’agriculture par la création d’emplois et de richesses, il s’agit pour sa structure de coordonner les actions de promotion d’entreprenariat rural, de participer à l’élaboration de la stratégie de promotion de l’entreprenariat rural, d’accompagner les promoteurs privés agricoles dans les différentes phases de réalisation de leurs projets et de faciliter l’installation des entrepreneurs ruraux.

“Les entreprises rurales ne génèrent pas seulement des revenus durables. Certaines d’entre elles contribuent à la préservation de la biodiversité et à l’atténuation des risques liés aux changements climatiques. L’entreprenariat rural, c’est donc toutes ces initiatives qui s’ancrent dans les activités lucratives en milieu rural tout en offrant une diversification des mécanismes de transformation et de commercialisation. Ceci consiste souvent à créer une filière de commercialisation d’un produit innovant et surtout plus équitable et durable”, a-t-il précisé.

Pour le chef de cabinet du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Cheick Oumar Coulibaly le secteur primaire demeure un véritable vivier d’emplois et d’insertion des jeunes à travers des activités de production, de transformation et de distribution des produits de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.

“Les emplois qu’offre le secteur agricole, représente aussi, de nos jours, de véritable opportunités d’insertion socio-économique. Vous devez vous adapter à la vie rurale afin de mieux gérer vos futures entreprises agricoles en montrant aux autorités, votre engagement à servir le pays quel que soit le domaine où le lieu de vos activités. L’agriculture moderne intensive, variée, mécanisée et industrielles est aujourd’hui à la base de décollement du développement et de l’émergence de maintes nations à travers le monde. Il suffit d’y  croire, de créer les conditions favorables et de préparer les populations à l’exploitation”, a-t-il indiqué.

Durant ces deux jours, plusieurs thèmes ont été animés par des panelistes notamment sur le mécanisme de financement dans le domaine de l’entreprenariat rural, l’opportunité dans le secteur rural : cas de la loi d’orientation agricole et engagement citoyen, formation et insertion dans le secteur agricole.

M. D

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Tout a un prix même un député

18 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Felix Tshisekedi: de la parole aux actes?

18 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019