Vendredi 14 Décembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Entreprenariat féminin : UNE RÉFLEXION STRATÉGIQUE EST ENGAGÉE SUR LA QUESTION

Un atelier de réflexion stratégique sur l’entreprenariat féminin au Mali se tient, depuis hier à Maeva Palace, sur une initiative du ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, en collaboration avec le département du Développement industriel et de la Promotion des Investissements et avec l’accompagnement technique d’ONU Femmes.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre en charge de la Promotion de la Femme, Dr Diakité Aïssata Traoré, en présence d’une représentante du ministère du Développement industriel et de la Promotion des Investissements, Mme Ag Erless Oumou Coulibaly et de la représentante résidente d’ONU Femmes dans notre pays, Mme Beatrice Eyong. Etaient aussi présents la vice-présidente du Réseau des femmes opératrices économiques au Mali, Mme Kébé Tantou Sambaké, des participants et nombre d’invités. L’objectif global est de susciter une réflexion stratégique sur le développement de l’entreprenariat au féminin en vue de favoriser l’engagement des différentes parties prenantes, notamment femmes entrepreneuses, partenaires techniques et financiers, entre autres.

Plus spécifiquement, il s’agit de présenter et analyser les résultats de l’étude et autres faits pertinents sur le développement de l’entreprenariat féminin au Mali. Il est aussi question de s’inscrire dans une appropriation des résultats de l’étude par les structures partenaires (nationales et onusiennes) et d’élaborer un programme d’action pour le développement de l’entreprenariat féminin dans notre pays et susciter des engagements pour sa mise en œuvre. Dans son discours, Dr Diakité Aissata Traoré a estimé que la présence massive des participants témoignait de l’intérêt manifeste qu’elles accordent à la thématique de l’entreprenariat féminin, eu égard à son importance pour nos économies locales et nationales.

« En Afrique en général, et au Mali en particulier, les femmes sont des opératrices économiques très dynamiques, plus que partout ailleurs dans le monde », a indiqué le ministre.

Pour lui, l’autonomisation de la femme occupe une place de choix dans le projet de société du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Dr Diakité Aïssata a aussi précisé que la création du Fonds d’appui à l’autonomisation de la femme et de l’enfant (FAFE) et les ressources mises à disposition pour appuyer l’entreprenariat féminin en milieux urbain et rural, constituait la ferme matérialisation de la volonté affichée du chef de l’Etat, a-t-elle déclaré. « C’est pourquoi de 2002 à nos jours, l’Etat malien a initié de nombreuses réformes en créant un cadre législatif et réglementaire et des dispositions techniques et financières favorables pour assurer un environnement propice à la promotion économique des femmes rurales et urbaines, en mettant un accent particulier sur l’entreprenariat féminin », a précisé le ministre.

La responsable du département de la Promotion féminine a également assuré de la disponibilité du gouvernement à accompagner toutes les initiatives contribuant au développement économique et social profitant aux femmes. Pour Mme Ag Erless, son département soutiendra toute action contribuant à la création de richesses et d’emplois au profit des femmes en étant vraiment engagé à accompagner les entreprises des femmes.

Pour sa part, la vice-présidente du Réseau des femmes opératrices économiques au Mali a salué l’initiative de ses partenaires de créer cette plateforme de réflexion stratégique sur une thématique aux allures de solutions ou du moins d’alternatives sérieuses aux problèmes de développement de notre pays. Pour ce qui concerne la représentante résidente d’ONU Femmes, elle a déclaré que toute femme rêvant d’entreprise, doit avoir l’opportunité de réaliser son rêve en dépassant clivages et obstacles.

Siné S. TRAORé

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Comment gagner une élection

13 Décembre 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Burkina Faso: Sankara et Zongo

13 Décembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018