Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Logements sociaux au Mali: le projet menacé par les mauvais payeurs

L’avènement des logements sociaux avait suscité un grand engouement auprès des populations maliennes. Malheureusement, aujourd’hui, l’avenir du projet est menacé à cause des mauvais payeurs, qui doivent environ un milliard de FCFA à l’Office malienne de l’habitat (OMH).

Cette année, plus de 24 000 dossiers ont été déposés pour moins de 5 000 logements à attribuer. Cela prouve l’intérêt des Maliens pour ce projet, qui a permis à des milliers de Maliens d’avoir un toit. Mais ce grand projet salutaire, selon des sources bien introduites à l’OMH, se trouve aujourd’hui, en grande difficulté à cause de la mauvaise volonté de certains bénéficiaires, qui refusent toujours de payer les loyers. Ce mauvais comportement continue depuis des années, ce qui met l’Office malien de l’habitat en grande difficulté financière de nos jours. Certains bénéficiaires sont à 5 ans d’impayés. Constat : des logements sociaux sont loués à des tierces personnes par des bénéficiaires qui refusent de payer l’Etat en retour.

Face à la situation et au manque à gagner pour l’Etat, en avril dernier, une opération de déguerpissement avait été menée. Au total, elle a concerné plus de 300 mauvais payeurs.

Le nouveau ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mohamed Moustapha Sidibé, est très attendu pour mettre fin à cette pratique qui risque de faire échouer tout le système des logements sociaux dans notre pays

O.D.

Source : L'Indicateur du Renouveau 10 Oct 2018

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Youpi, je suis ministre

19 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

RDC: le changement se fait attendre

19 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019