Lundi 22 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Banque de Développement du Mali: UNE NOUVELLE AGENCE PME-PMI OUVRE SES PORTES

La Banque de Développement du Mali (BDM-sa), fidèle à son engagement de banque citoyenne, fait montre de sa détermination à soutenir tous les secteurs porteurs de l’économie malienne.

C’est ce qui explique l’ouverture d’une agence de proximité dédiée aux  Petites et moyennes entreprises et aux Petites et moyennes industries (PME-PMI). La cérémonie de lancement de cette nouvelle agence PME-PMI a lieu, hier, en Commune IV du District de Bamako à l’ACI 2000, près du monument de l’Obélisque. C’était sous la présidence du directeur général de la BDM-sa, Bréhima Amadou Haïdara. On notait la présence du président du conseil d’administration de la banque, Ahmed Mohamed Ag Hamani et des notabilités de la commune IV.

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), dans le souci de promouvoir l’accès au financement des PME-PMI au regard de l’apport de ce secteur dans la création d’emplois et de richesse, a mis en place un dispositif de soutien au financement, en exécution du plan d’actions du rapport du haut comité ad-hoc sur le financement des économies de l’UEMOA. Ce dispositif vise à apporter une réponse à la problématique de l’accès des PME-PMI au financement bancaire, à travers les incitations offertes par la Banque Centrale aux établissements de crédit et une meilleure organisation de l’accompagnement de ces entreprises.

« Il n’est un secret pour personne que le tissu économique dans les pays de l’UEMOA, dont le Mali, est constitué et dominé par les petites unités, essentiellement des micros, petites et moyennes entreprises exerçant souvent de façon informelle, soit environ 90% du taux des entreprises », a expliqué Bréhima Amadou Haïdara.  C’est dire toute l’importance de cette catégorie d’entreprises, qui selon lui, apporte une contribution non négligeable à la croissance économique et à la création d’emplois dans notre pays. La BDM-sa, a-t-il poursui, développe des produits et services adaptés aux besoins de sa clientèle professionnelle. Bréhima Amadou Haidara a assuré que les équipes de la banque citoyenne seront toujours disponibles et ne ménageront aucun effort pour donner satisfaction à sa clientèle.

Et le DG de la BDM de formuler le vœu que la nouvelle agence PME-PMI remplisse toutes les attentes et contribue à créer les conditions d’un meilleur financement des activités des PME, toute chose susceptible de favoriser le développement économique de notre pays.

Le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) a félicité les responsables de la BDM pour avoir répondu favorablement  à l’une des préoccupations majeures des opérateurs économiques qui est la problématique du financement des PME-PMI. Pour Abdoulaye Aziz Mariko, cette nouvelle agence va enlever une épine du pied des opérateurs économiques qui ambitionnent d’évoluer vers le formel. Il a invité tous les acteurs du secteur privé intéressés à venir avec leurs projets afin de bénéficier de cet accompagnement de la BDM-sa. M. Mariko a encouragé les responsables de la banque dans cette voie pour que les PME-PMI de Bamako ainsi que celles de l’intérieur du pays, puissent bénéficier de financements adéquats afin de booster l’économie nationale au profit de tous.

De son côté, le maire de la Commune IV du District de Bamako a remercié la BDM pour avoir choisi un quartier de sa commune pour l’ouverture d’une nouvelle agence qui va contribuer, sans nul doute, à rapprocher davantage la banque de ses clients. Adama Bérété a rendu hommage à la vision des responsables de la BDM-sa et à leur initiative remarquable.

Il a, par ailleurs, salué l’engagement citoyen de la direction de la BDM et de l’ensemble du personnel des efforts faits pour des prestations de services de qualité en réponse aux besoins multiformes de l’ensemble de la clientèle. La cérémonie s’est achevée par la coupure symbolique du ruban par le président du conseil d’administration de la BDM, Ahmed Mohamed Ag Hamani.

Abdoul Karim COULIBALY

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ministres sans portefeuille

22 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

22 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018