Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Pour le non payement de leur bourse de l’année universitaire 2017-2018 : Les étudiants menacent de marcher sur la primature ce lundi

Les étudiants maliens sont encore contre les autorités. L’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM) veut montrer ses muscles afin que leurs bourses et trousseaux de l’année universitaire 2017-2018 soient payés.

C’est dans ce sens qu’elle a adressé une correspondance au Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga pour l’informer de sa décision de marcher ce lundi 8 octobre sur la primature. « Vu la rentrée universitaire effective depuis mai 2017, vu l’indisponibilité de nos bourses et trousseaux qui ne cessent de perdurer, vu la souffrance de nos camarades qui ne parviennent plus à venir suivre les cours dû au manque de moyen, Vu les différentes démarches auprès des autorités respectives qui n’ont abouti à rien…De ce fait, nous décidons d’organiser une marche pacifique pour montrer notre indignation à l’opinion nationale et internationale. Elle aura lieu le lundi 8 octobre 2018 si toutefois notre revendication suivante n’a pas été satisfaite : Le payement intégral de nos bourses et trousseaux de l’année universitaire 2017-2018. L’itinéraire de la marche : de la cité universitaire de Kabala au monument de l’indépendance ensuite à la primature »,  explique, dans sa correspondance, l’AEEM.

Source : Le Républicain 8 Oct 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Youpi, je suis ministre

19 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

RDC: le changement se fait attendre

19 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019