Lundi 22 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Pour des bourses et trousseaux de l’année universitaire 2017-2018 non payés : Les étudiants de la FLSL prévoient une grande marche le lundi prochain

Pour le non-paiement de leurs trousseaux et bourses de l’année universitaire 2017-2018, l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) de la Faculté des Lettres, Langues et des Sciences du Langage (FLSL) entend effectuer, à partir du lundi 8 octobre 2018, une série d’actions en commençant par une marche pacifique, qui partira de l’Université de Kabala au monument de l’Indépendance, pour se poursuivre jusqu’à la Primature, si leur revendication n’est pas satisfaite jusque-là.

L’objectif de cette marche est de réclamer l’intégralité de leurs trousseaux et bourses de l’année universitaire dernière. Paiement sans lequel il devient de plus en plus impossible à moult étudiants d’effectuer le déplacement pour suivre les cours dispensés, faute de frais de déplacement.

Dans le communiqué signé par le secrétaire général du comité AEEM de la FLSL, Mansour Koné, il est noté que cette bourse est un droit pour les étudiants qui ont entamé plusieurs démarches auprès des autorités de l’État pour qu’il y ait une issue heureuse, mais en vain.

Rappelons que cette situation est quasi-récurrente au Mali où les étudiants ne perçoivent jamais leurs trousseaux et bourses sans passer par des actions violentes. Jusqu’à quand cela va-t-il durer !

La Rédaction

Source : Le Pays 5 Oct 2018

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018