Dimanche 21 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Pour plus de 3 milliards de factures impayées : Le spectre d’une pénurie de gaz butane plane sur la ville de Bamako

Face au refus du gouvernement de payer les factures impayées dans le cadre de subventions de gaz qui s’élèvent à 3 584 354 000 de FCFA, le groupement des professionnels du gaz domestique au Mali menace de cesser d’approvisionner le marché à compter du 05 octobre 2018.

Pour éviter que le prix du gaz domestique ne prenne l’ascenseur au Mali, le gouvernement a décidé d’endosser une partie des charges afin de permettre aux populations maliennes d’avoir du gaz à moindre coût. C’est dans ce cadre qu’un accord a été conclu entre le gouvernement et le groupement des professionnels de gaz domestique au Mali. À travers cet accord, le gouvernement subventionne le gaz pour soulager les populations.

Dans une correspondance adressée au ministre de l’Economie et des Finances, le groupement des professionnels du gaz domestique, composé de trois sociétés (SODIGAZ, FASOGAZ et SIGAZ), interpelle le gouvernement sur la situation des subventions.

À la suite d’un courrier qui a été transmis à la date du 10 septembre 2018, faisant état du retard accusé sur le règlement des subventions, le groupement a informé le ministre Boubou Cissé  que «si aucune disposition n’est prise d’une manière urgente, ils seront dans l’incapacité totale d’approvisionner le marché à compter du 05 octobre 2018».

Le groupement réclame le payement d’un montant total de factures impayées s’élevant à 3 584 354 000 y compris les crédits non engagés pour faute de budget disponible à cet effet. Cette situation perdure depuis le mois de mars 2018.

Face à cette situation très difficile mais récurrente, le groupement souhaite la mise en place d’un mécanisme de prise en charge de la subvention d’une manière indépendante du budget national, comme c’est le cas dans presque tous les pays de la sous-région.

Wassolo

Source: Le Débat

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018