Mardi 19 Mars 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Comité de normalisation de la FEMAFOOT : En seulement 10 mois, les membres du CONOR coûtent 170 millions de francs CFA au football malien

Nommé le 10 janvier 2018 pour un mandat de 3 mois et 20 jours, le Comité de Normalisation (CONOR) de la FEMAFOOT a vu son mandat proroger de 6 mois, soit, jusqu’au 31 octobre prochain. En ces quelques mois de gestion, le salaire mensuel du CONOR coûte très cher au football malien.

Avec un salaire mensuel de 4 500 000 FCFA, la présidente du CONOR, Mme Daou Fatoumata Guindo empochera en fin octobre 2018 la coquette somme de 45 millions FCFA. Au même moment, son vice-président, Me Mamadou Gaoussou Dairra s’en sortira avec 35 millions FCFA (soit 3 500 000 FCFA par mois). Les trois autres membres Mahamadou Samaké, Losseyni Bengaly et Me Issoufou Diallo encaisseront 30 millions FCFA chacun (soit 3 000 000 par mois).

Il faut comprendre qu’en 10 mois déjà, le salaire du CONOR de la Femafoot s’élève à 170 millions de nos francs. Une somme qui est d’ailleurs défalquée sur l’enveloppe financière que la FIFA octroie au développement de notre sport roi.

Les membres du CONOR doivent-ils continuer à bénéficier d’une telle somme au détriment du football malien ?

A. Diallo

Source: Nouveau Réveil

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Crash de Gondwana Airways

19 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RCA: comment relancer l'accord de paix?

19 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019