Mardi 16 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Financement des PME/PMI dans l’espace UEMOA : La BCEAO et la Société Islamique pour le Développement du secteur privé (SID) signent un protocole d’accord de coopération

Financement des PME/PMI dans l’espace UEMOA : La BCEAO et la Société Islamique pour le Développement du secteur privé (SID) signent un protocole d’accord de coopération. M. Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO et M. Khaled Al-ABOODI, Président-Directeur Général de la Société Islamique pour le Développement du secteur privé (SID), ont procédé à la signature d’un Protocole d’Accord de coopération, à Djeddah.

Optimisation de la Fonction de Secrétaire et d'Assistant(e) de Direction

Selon la note de la BCEAO, ce Protocole d’Accord définit le cadre de partenariat et fixe les principes directeurs ainsi que les modalités de la collaboration entre la SID et la BCEAO dans le cadre du soutien au financement des PME/PMI dans l’espace de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). En effet, considérant que la promotion des PME/PMI constitue un levier important de lutte contre la pauvreté et d’émergence des économies des Etats membres de l’UEMOA, le Conseil des ministres de l’UEMOA a adopté, lors de sa session, le « dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l’UEMOA » dont le suivi de la mise en œuvre a été confiée à la BCEAO.

Ainsi, à travers ce Protocole d’Accord, la SID apporte son appui à l’opérationnalisation du dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l’UEMOA par une participation directe plafonnée à 30 millions de dollars, à travers des instruments conformes aux principes de la finance islamique.

Par ailleurs, en relation avec la BCEAO, la SID s’engage à porter le montant global de sa participation à 100 millions de dollars des Etats-Unis, en fonction de l’intérêt suscité par le projet au niveau des investisseurs ou partenaires potentiels, par la mobilisation de ressources additionnelles.

Pour sa part, la BCEAO est chargée de la mise en œuvre du dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l’UEMOA. Elle apporte son appui, notamment ; en offrant des incitations aux établissements de crédit pour le financement des PME/PMI ; en réalisant des études sur les structures d’appui et d’encadrement des PME/PMI ainsi que sur l’impact du dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l’UEMOA ; et en promouvant des instruments complémentaires adaptés au financement des PME/PMI (crédit bureau, crédit-bail, capital-investissement, etc.

Aussi, les deux institutions se sont accordées sur l’importance de la contribution des PME/PMI pour le développement économique en général et du secteur privé en particulier dans les pays membres de l’UEMOA. Elles ont souligné leur volonté commune d’œuvrer au renforcement de leur coopération, notamment en matière de financement des économies de la zone.

 

A cette occasion, M. Khaled Al Aboodi, Directeur Général de la SID a expliqué, que l’accord permettra de renforcer le soutien de la SID envers les économies régionales de l’UEMOA notamment en favorisant le transfert de connaissances et la mobilisation des ressources pour soutenir les PME/PMI.

 

Pour sa part, M. Tiémoko Meyliet KONE, le Gouverneur de la BCEAO, a salué ce nouveau partenariat, qui devrait contribuer à la promotion des PME/PMI dans les pays membres de l’UEMOA. Cette promotion est indispensable à la transformation économique de la zone. Il est également attendu de ce partenariat le renforcement de la croissance économique et la création d’emplois, notamment au profit des jeunes.

Il faut retenir que la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) est l’entité du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) chargée du secteur privé. Elle a pour mandat de jouer un rôle complémentaire aux activités de la BID et des institutions nationales de financement dans les pays membres, en offrant des financements au secteur privé conformément aux principes de la finance islamique. La SID offre également des services de conseil aux gouvernements et aux institutions du secteur privé, afin d’encourager la création, l’expansion et la modernisation des entreprises, le développement des marchés de capitaux, l’adoption de meilleures pratiques de gestion et la valorisation du rôle de l’économie du marché. En 2014, l’agence de notation Fitch a attribué à la SID ’AA / F1 +’ avec une perspective stable. En 2015, Moody et Standard & Poor’s attribuent « Aa » à la SID aussi avec une perspective stable.

Dieudonné Tembely

Source: Inf@sept

 

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Politique et physique-chimie

15 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Louise Mushikiwabo incarnera-t-elle les valeurs de la Francophonie ?

15 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018