Mercredi 23 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Comment rendre plus efficace la gestion des finances publiques: Les acteurs en conclave

La Direction Nationale du Contrôle Financier a tenu le jeudi 10 mai 2018, à l’hôtel Maeva Palace, sa 12ème session du conseil de direction du contrôle financier. La cérémonie d’ouverture de ces travaux était placée sous la présidence du ministre de l’économie et des finances, représenté par son secrétaire général, Mme Sidibé Djaminatou Cissé.

En présence du Directeur national du contrôle financier, Sékou Diani.

Cette session du conseil de direction, un cadre de concertations et d’échanges entre les contrôleurs financiers et les acteurs impliqués dans la gestion des finances publiques. Au dire du Directeur National, Sekou Diani, elle a essentiellement pour objectif d’examiner l’ensemble des résultats enregistrés au cours de l’exercice coulé, de recenser les préoccupations, de vérifier la mise en œuvre des recommandations issues des sessions précédentes, de proposer des mesures d’amélioration de la qualité des prestations du service et d’harmoniser les méthodes de contrôle des contrôleurs financiers. Selon lui, cette session se tient à un moment très important de la réforme des finances publiques au Mali, notamment la première année d’exécution du budget en mode programme.

Pour le Secrétaire Général du ministère de l’économie et des finances, Mme Sidibé Djaminatou Cissé, ce cadre annuel offre l’opportunité d’engager de discussions sur la qualité et l’efficacité de la dépense publique. Il dira que le gouvernement du Mali à travers le ministère de l’économie et des finances est engagé dans un vaste processus d’amélioration de l’efficacité et de la transparence de système de gestion de finance publique.

Plus loin, il dira que l’objectif visé est une gestion efficace de finances publiques à travers l’intégration des principes de bonnes gouvernances et des dispositions de directives du cadre harmonisé des finances publiques de l’UEMOA transposé dans la législation nationale. Par ailleurs, il dira qu’à cet égard le ministère donne l’impulsion nécessaire pour la réussite de la gestion du budget en mode programme.

Et qu’en effet, la nouvelle gouvernance publique appelle de nouvelles attitudes que sont entre autres la capacité à veiller à la pertinence de l’action publique, de mettre en œuvre les politiques publiques avec efficacité et efficiente. Par ailleurs, cette session a été l’occasion pour les participants de mener des débats sur deux thématiques, notamment l’innovation du budget sur le travail du contrôleur financier et les innovations sur le système intégré de gestion des dépenses.

Ousmane Baba Dramé

Source : Le Républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le futur de Président-Fondateur

21 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Ramadan: la flambée des prix

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018