Mercredi 23 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : la Banque africaine de développement accorde un prêt de 8 millions d’euros pour soutenir le commerce

C’est une bonne nouvelle pour le commerce au Mali, mais surtout pour les petites et moyennes entreprises : le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé, le 16 Mai 2018 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, une ligne de crédit de 8 millions d’euros en faveur de la Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce au Mali (BSIC-Mali). Celle-ci devrait profiter de cette ligne de crédit pour renforcer ses efforts de financement au profit des petites et moyennes entreprises, un des secteurs clés de l’économie malienne. A terme, cet appui de la Banque devrait permettre la création de plusieurs dizaines d’emplois.

La facilité, qui constitue une source de financement stable, permettra également à la BSIC-Mali de disposer des liquidités nécessaires en devises pour soutenir les activités de financement du commerce des PME et des grandes entreprises dans les secteurs économiques tels que l’agriculture, le bâtiment et travaux publics (BTP), l’import-export ainsi que le commerce général et le transport.

La ligne de crédit offrira en outre à la BSIC Mali des ressources pour renforcer et booster le secteur financier malien, en améliorant ainsi l’environnement économique en général et l’accès aux financements des PME en particulier. Il s’agit d’un enjeu majeur pour la lutte contre la pauvreté et la création d’emplois au Mali, pays en transition selon l’évaluation conjointe Banque africaine de développement et des Nations unies.

Ce projet s’inscrit dans la droite ligne des objectifs de la Banque en particulier la stratégie de développement du secteur financier dont l’objectif vise à améliorer l’accès aux financements des PME, à élargir et approfondir les systèmes financiers. La facilité est également en phase avec trois des cinq hautes priorités de la banque : Industrialiser l’Afrique, Nourrir l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines à travers la promotion du développement des entreprises au Mali, grâce à un accès accru au financement des PME.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution multilatérale de financement dédiée au développement de l’Afrique. Elle comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN).

La BAD est présente sur le terrain dans 29 pays africains, avec un Bureau extérieur au Japon, et contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 Etats membres régionaux

Source : financialafrik.com

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le futur de Président-Fondateur

21 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Ramadan: la flambée des prix

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018