Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Zone économique spéciale Mali-Burkina Faso-Côte d’Ivoire : TROIS PREMIERS MINISTRES ATTENDUS AUJOURD’HUI À SIKASSO

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et ses homologues du Burkina Faso, Paul Kaba Thieba et de la Côte d’ivoire, Amadou Gon Coulibaly, doivent officiellement lancer, aujourd’hui à Sikasso, une zone économique spéciale.

Le choix de cette localité est fondé sur ses fortes potentialités agro-sylvo-pastorales et surtout sa position géographique.

Depuis une dizaine d’années, les collectivités frontalières des trois pays (Sikasso au Mali, Bobo Dioulasso au Burkina Faso et Korogho en Côte d’Ivoire), entretiennent des relations de coopération transfrontalière fécondes. C’est ainsi qu’un espace de coopération économique appelé « SKBO» Sikasso/Korogho/Bobo, a été créé pour fortifier cette dynamique économique.

Plusieurs études et des échanges ont été récemment organisés pour l’élaboration d’un schéma d’aménagement transfrontalier intégré de l’espace Sikasso-Korhogo-Bobo Dioulasso, dans la capitale du Kénédougou. La commission de l’UEMOA et plusieurs autres partenaires techniques et financiers sont attentifs à la création d’une synergie entre les acteurs du développement socioéconomique des localités frontalières.

Le Premier ministre et ses homologues auront un calendrier chargé aujourd’hui. En effet, au cours du séjour des trois personnalités, le projet de création d’une zone économique spéciale sera présenté par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, avant son lancement par les trois chefs de gouvernement.

Le commissaire chargé de l’aménagement du territoire communautaire et des transports de l’UEMOA présentera, après le lancement, le schéma d’aménagement transfrontalier intégré. Les officiels visiteront également le centre d’interconnexion électrique Mali/Côte d’Ivoire dans la banlieue de Sikasso. Ce qui mettra fin à cette visite mémorable des trois Premiers ministres dans la cité du Kénédougou.

Fousseyni DIABATé

AMAP SIKASSO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La VAR aux élections

17 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara: un monument à sa mémoire

17 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018