Mercredi 23 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : la flambée du prix du riz fâche

Au Mali, à une semaine du début du mois de Ramadan, le prix du riz est passé de 400F à 500F. En plein centre de Bamako, au marché de Médine, clients et commerçants expriment leur mécontentement.

« La mauvaise saison de l’hivernage est la cause de l’ascension du cout du riz », explique Issa Traoré, commerçant détaillant, assis près de ses marchandises. En cette période, au marché de  » Sougou Coura » ou Medine, les clients se font rare.

La faute à une augmentation des prix de certaines denrées de première nécessité depuis deux mois. Cette escalade de prix fâche les commerçants. Ils dénoncent une diminution de leur chiffre d’affaires. Certains vendeurs rapportent même des pertes sur le produit.

« A l’approche du mois de carême, tout laisse à croire  que le prix de  beaucoup d’autres produits risquent de grimper. Moi je réalise déjà des pertes sur le riz « , déclare Issa Traore, inquiet.

Même sentiment de frustration du côté des clients. « Il faut que le prix du riz baisse c’est la seule solution pour nous tous  » déplore une cliente de son côté, venue s’approvisionner.

Le 5 Mai dernier, le bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a annoncé une flambée de prix de certaines denrées alimentaires. Au Mali, selon OCHA, le riz a grimpé de 12 % depuis mars.

Source : Essentiel Mali

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le futur de Président-Fondateur

21 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Ramadan: la flambée des prix

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018