Samedi 24 Février 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : l'Etat condamné à payer 38 millions d'euros à un fournisseur de l'armée

L'Etat malien a été condamné à payer plus de 38 millions d'euros à une société qui a fourni des équipements militaires à son armée, selon une décision de la Cour suprême consultée par l'AFP.

Cet achat de matériel militaire à une société malienne, ainsi que l'achat d'un avion présidentiel pour un montant de 40 millions de dollars, tous deux sans appel d'offres, avaient valu en 2014 au Mali des sanctions des institutions financières, notamment le gel pendant six mois des décaissements du Fonds monétaire international (FMI).

La Cour suprême condamne l'Etat du Mali au paiement de 25 milliards de FCFA "représentant le solde du contrat le liant à la société Guo Star", selon le texte de la décision, qui le condamne également à payer 600 millions de FCFA (environ 914.000 euros) de dommages et intérêts à la société, "représentée par son gérant Amadou Baïba Kouma".

"Le verdict de la plus haute juridiction du Mali est clair: mon client, Guo Star, n'a rien à voir avec l'achat de l'avion présidentiel", a déclaré lundi à l'AFP Maliki Ibrahim Maïga, l'un des avocats de la société.

"La Cour suprême reconnaît également que mes clients ont signé dans les règles de l'art un contrat et qu'ils ont respecté ce contrat", a ajouté Me Maïga.

Le vérificateur général du Mali avait demandé en 2014 à la justice de se saisir de ces deux affaires dans le cadre de la lutte contre la corruption et la délinquance financière" et demandé à l'Etat de ne pas payer au fournisseur d'équipements militaires le solde du contrat avant les résultats de l'enquête.

La justice malienne enquête toujours sur l'achat de l'avion du président Ibrahim Boubacar Keïta.

Source : AFP 06/02/18

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Salif Sanogo, journaliste à BBC Afrique : « …Quoi qu’il en soit »

"Les gens ne sont ni raisonnables, ni logiques, ni généreux. Aime-les, quoiqu'il en soit.

Si tu agis bien, on va t'accuser de le faire avec arrière-pensée. Agis bien quoiqu'il en soit.

Lire la suite

Blog

Doing Business: « un scandale au cœur de la Banque Mondiale »

La démission fracassante de Paul Romer, chef économiste de la Banque Mondiale, suite à ses critiques portant sur le classement Doing Business, fragilise ce rapport qui fait autorité depuis quinze ans.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

Prix Oumar Diallo, 2ème édition : Tous à La Gare ce jeudi 1er mars

La remise du Prix Oumar Diallo se déroulera ce jeudi 1er mars 2018 à 18h 30 à l’Espace culturel La Gare, sis au Centre commercial - en face de la gare ferroviaire de Bamako. 

Lire la suite

Interview : Ministre des Sports

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Volonté du Peuple (Rediffusion)

23 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale : développement du Sahel pour lutter contre le terrorisme

23 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2018