Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Développement du quartier Zone Industrielle de Bamako: le Collectif des Jeunes de la Zone Industrielle COJEZI monte au créneau.

Créé en 2012 avant d'avoir son récépissé en 2013 le COJEZI est un collectif constitué de jeunes conscients ayant le souci de mener des actions d'intérêts collectifs dans le quartier de la Zone Industrielle en Commune II du District de Bamako.

A cet effet le COJEZI a tenue une grande rencontre de présentation de son Plan d'Action Annuelle à la population de la Zone Industrielle le samedi 23 décembre dernier en présence du Chef de Quartier Moriba NIARE, des élus communaux à savoir M.Chieck Oumar COULIBALY maire du Centre d'État Civil de la Zone Industrielle, M.Ibrahima DICKO maire du Centre d'État Civil de Bagadadji ainsi qu'une parterre de monde composée des hommes, des femmes et de jeunes venue pour la circonstance sur l'espace qui abritera dans le futur, le Centre d'État Civil de la Zone Industrielle. La dite espace prés de la station Songho fait l'objet d'une litigieuse entre (Bazoumana FOFANA et la population de la Zone Industrielle).

À l'entame de la cérémonie M.Lassine BALAHIRA, président du COJEZI a tout d'abord remercié les l'auguste assemblée pour avoir effectué le déplacement. Ainsi il a affirmé que grâce à l'esprit patriote qui anime le COJEZI lui et ses camarades ont jugé nécessaire de mettre un groupe de travail afin d'établir un plan d'action annuelle pouvant contribuer au bien être du quartier de la Zone Industrielle.

Dans son intervention M.BALAHIRA a indiqué que le plan d'action du COJEZI porte sur des activités entre autres: l'éducation des enfants; le parrainage des enfants déshérités; trouver des voies et moyens pour la construction d'un local pour le Centre d'État Civil et le foyer des jeunes; la sécurité; la santé et l'hygiène publique; protection de l'environnement; sensibilisation sur la promotion du genre ; l'emploi des jeunes et des manifestions culturelles et sportives dans le quartier.

Pour finir le Président du COJEZI, M. BALAHIRA a exhorté les parents du quartier, les anciens elus ainsi que les nouveaux à les accompagner constamment avec des conseils de sages aucours de ses activités que le COJEZI s'attèlera à exécuter successivement comme annoncé.

La rédaction

Source: Mali koura

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018