Mardi 25 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Crise alimentaire au Sahel et en Afrique de l'Ouest: comment éradiquer la faim?

La semaine du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest est un rendez-vous annuel pour parler de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Elle a lieu cette semaine à Cotonou au Bénin. Cet événement réunit les acteurs de l'agriculture et de l'alimentation : gouvernements, institutions, ONG, associations de producteurs et d'éleveurs. Depuis des années, il y a des programmes nationaux, des projets financés par les bailleurs, pour éradiquer la faim. Elle n'a pas disparu. Faut-il revoir l'approche ? C'est ce qui a été défendu mardi 5 décembre.

C'est un changement de perspective : contrairement à ce qu'on peut croire, l'agriculture n'est pas le seul levier à actionner pour éradiquer la faim, et chaque région n'a pas à produire ce qu'elle va consommer.

« Assurer la sécurité alimentaire, c’est permettre à chaque terroir de développer son potentiel qui lui permette de gagner des revenus avec lesquels le terroir peut se nourrir ; s’il n’a pas un potentiel agricole important, explique Nango Dembélé, ministre de l'Agriculture du Mali. L’agroforesterie, ou bien l’écotourisme, par exemple, c’est un meilleur usage des ressources des terroirs, plutôt que de les obliger à faire des céréales qu’ils pourraient importer d’autres zones. »

Pour cela, il faut des déplacements facilités, surtout en zone frontalière, et des infrastructures routières. Preuve que les questions alimentaires concernent tous les secteurs. « Je pose la question  : comment moi, ministère des Finances, je peux décider si investir dans des filets sociaux, qui coûtent chers pour le budget, ou bien s’il faut mettre l’argent dans la construction d’une route qui permettrait de connecter une zone rurale », s’interroge Vito Cistulli de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture.

Autre élément à prendre en compte : si on a longtemps opposé ville et campagne, aujourd'hui, une part de plus en plus importante de l'agriculture et de l'élevage se fait en zone urbaine.

Source : RFI 06/12/17

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Délégation gondwanaise à l’ONU

25 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Afrique : Faut-il s’inquiéter des investissements chinois ?

25 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018