Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Nouveau marche moderne de Darsalam : La CCIM offre l’occasion à 364 déguerpis d’être recasés

La Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) vient d’offrir la possibilité à 364 commerçants détaillants victimes de l’opération Ami Kane d’être recasés. Elle a construit un marché moderne en Commune III pour un coût total de 645 millions de F CFA.

Le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga a inauguré ce marché moderne. La cérémonie, à caractère festif, a regroupé le ministre du Commerce, le président de la CCIM, les autorités traditionnelles et administratives de la Commune III, des commerçants détaillants et une foule nombreuse.

Le maire de la Commune III, Mme Djiré Mariam Diallo, a affirmé que l’opération d’assainissement de la ville de Bamako, lancée à l’avant-veille du Sommet Afrique-France, a occasionné le ralentissement des activités des commerçants victimes et majoritairement jeune, ce qui a engendré un manque à gagner énorme pour la mairie. Selon elle, ce nouveau marché moderne palliera le problème en permettant aux commerçants déguerpis d’être recasés.

Pour Youssouf Bathily, président de la CCIM, c’est plutôt l’Etat qui doit être remercié. L’Etat a subventionné cette opération à hauteur d’un milliard de F CFA. A l’en croire cette subvention permettra de construire des marchés pour le recasement des déguerpis dans toutes les communes du district de Bamako. Cependant, a-t-il affirmé, le nombre de déguerpis est de 8000 environ. Et de demander aux autorités d’en tenir compte.

Présent, le doyen des commerçants, Bélégué Simpara, a aussi remercié les plus hautes autorités. Il a affirmé qu’ils procéderont par tirage au sort pour attribuer les 364 magasins aux commerçants déguerpis.

Bâti sur 4042,50 m2, le nouveau marché moderne a coûté 645 millions de F CFA à la CCIM. Il est situé non loin des rails et équipé avec des compteurs prépayés. Les nouveaux locataires de ce marché bénéficieront de 15 mois de loyers gratuits.

Zoumana Coulibaly

Source : L'Indicateur du Renouveau  9 Oct 2017

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017