Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Air France célèbre ses 80 ans au Mali

Le Mali et Air France fêtent leurs noces de chênes. Cela fait 80 que la compagnie française est au Mali. 1937-2017, cela fait maintenant 80 ans que la compagnie Air France dessert Bamako.

A sa création en 1933, Bamako est absente du réseau africain d’Air France. Mais il n’aura fallu que quatre ans à la compagnie pour relier Paris via Dakar à la capitale malienne à l’époque encore le Soudan français. L’aviateur et écrivain Antoine de Saint-Exupéry (le Petit Prince) qui effectue pour le compte du ministère de l’Air et d’Air France un trajet de 15.000 km qui le voit passer par Bamako. « Cela fait maintenant 80 ans, que nous sommes présents de manière ininterrompue au Mali, nous avons eu des bons moments et d’autres moins, mais dans ces moments-là nous avons su compter sur la confiance des autorités locales et la fidélité de nos clients, c’est grâce à cela que nous sommes encore là » explique Franck Terner, directeur général d’Air-France. De quelques 300 passagers en 1938, la compagnie transporte désormais 150.000 passagers par an. « Le Mali est important dans le réseau africain, il est devenu l’un des carrefours d’Air France en Afrique de l’Ouest, et le pays est toujours en progression » affirme Franck Legré, directeur général Afrique de la compagnie.

En dépit de la crise qui secoue le pays depuis 2012, la compagnie revendique une bonne santé financière. « Nous n’avons certes plus de touristes, mais nous compensons avec l’Etat qui est un de nos plus gros clients, les commerçants également qui ont souvent plusieurs destinations, les maliens de la diaspora et enfin les représentations diplomatiques présentes dans le pays dont la fréquence de voyage a augmenté » détaille Awa Diakité Traoré, directrice d’Air France au Mali.

La compagnie n’assure pas que les vols, elle a également depuis 1992 créée une fondation dans le but de venir en aide aux enfants défavorisés et en situation précaire. 34 projets pour un coût total de 285 millions ont notamment été financés.

Source : Journal du Mali 04/10/17

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017