Mardi 19 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

JOUR J-86 : Le Mali déroulera le tapis rouge aux investisseurs étrangers

A 90 jours du Forum international des investissements au Mali, le président de la République a lancé le compte à rebours de cette rencontre internationale jeudi.

Il a invité les forces vives du pays et tous les membres du gouvernement à soutenir cette initiative du ministère de la Promotion de l’investissement et du Secteur privé.

 La salle des banquets du Palais de Koulouba a servi de cadre jeudi passé à la rencontre de mobilisation autour du Forum international des investissements au Mali (Forum Invest in Mali). C’était sous le haut patronage du président IBK, en présence du Premier ministre et des membres du gouvernement, du corps diplomatique et des organisations du secteur privé.

Cette initiative de l’Agence pour la promotion des investissements du Mali (Api-Mali) est perçue par les plus hautes autorités comme une opportunité pour vaincre la mauvaise image que se font les investisseurs étrangers du Mali. De ce fait, le chef de l’Etat a invité, en plus des membres du gouvernement, les forces vives du Mali à s’investir dans cette aventure de l’Api-Mali pour faire du Mali une destination de choix des investisseurs étrangers.

Le président IBK a salué les efforts des opérateurs économiques du Mali et rappelé les bons résultats du Mali dans le domaine macro-économique, avec un taux de croissance de 6 %. Il a aussi fait cas de l’amélioration du cadre de l’entreprenariat malien. Toutes choses qui placent le Mali dans le trio de tête de l’Uémoa en matière de croissance économique.

Le Forum Invest in Mali 2017, prévu les 7 et 8 décembre au Mali, est la manifestation de l’ambition de l’Api-Mali de faire du Mali un des hubs de l’économie de la sous-région. Pour cela le choix des organisateurs de cette rencontre mondiale des investisseurs a porté sur quatre axes prioritaires : l’agriculture, l’élevage, les infrastructures et l’énergie.

Selon le directeur général de l’Api-Mali, Moussa Ismaël Touré, le forum permettra aux investisseurs de découvrir la stratégie globale de développement économique du Mali, les facilités mises en place par le Code des investissements. Ce forum, a-t-il rappelé, “n’est pas un forum pour Bamako seul, c’est un forum pour tout le Mali”.

Premier du genre au Mali, le Forum Invest in Mali 2017 accueillera plus de 300 décideurs internationaux pendant deux jours. Pour le ministre de la Promotion des investissements et du Secteur privé, Konimba Sidibé, il sera d’une grande importance pour notre pays. “Ce forum est un outil privilégié pour attirer les investisseurs dans notre pays”, a-t-il assuré.

Présent à cette rencontre de mobilisation, le président Conseil national du patronat du Mali, Mamadou Sinsy Coulibaly, a loué l’initiative tout en sollicitant les plus hautes autorités à octroyer une autonomie totale à l’Api-Mali afin qu’elle puisse réussir sa mission. Il les a aussi invitées à prendre des dispositions pour protéger les investisseurs nationaux.

Au nom du corps diplomatique, l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Mali, Alexey Doulian, a assuré l’engagement de ses homologues à contribuer à la mobilisation des investisseurs dans leur pays respectifs.

Youssouf Coulibaly

Source : L'Indicateur du Renouveau  11 Sep 2017

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les équipes africaines à la Coupe du monde

18 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] L'Espagne accueille les migrants de l'Aquarius

18 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018