Vendredi 24 Novembre 2017
Event Pirogue

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : Sonatam signe un contrat de 10 milliards de Fcfa avec British American Tobacco

La Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (Sonatam) renforce la composante industrielle de ses activités. L’opérateur historique dans l’industrie malienne du tabac vient de signer un accord de partenariat avec le groupe British American Tobacco (BAT) pour la fabrication et la distribution de la marque Dunhill International au Mali.

La Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (Sonatam) renforce la composante industrielle de ses activités en signant un accord de partenariat avec le groupe British American Tobacco (BAT). Ce nouveau partenariat, dont la cérémonie de signature s'est déroulée ce 7 septembre en présence du ministre malien du Développement industriel, constitue une étape «majeure» dans le développement industriel de la Sonatam qui, dans le cadre de cet accord, va mobiliser un investissement de 10 milliards de Fcfa.

Les fonds mobilisés permettront de transférer au Mali la fabrication de la marque Dunhill International, «à ce jour la marque la plus vendue sur le marché Malien », alors qu'elle était auparavant importée des usines de British American Tobacco en Afrique du Sud, selon un communiqué de presse de l'entreprise dont le capital est détenu majoritairement pour l'Etat malien.

Les dix milliards de Fcfa seront également investis dans la construction d'un atelier de production entièrement dédié à la fabrication de la marque et l'acquisition de machines industrielles. L'objectif ? «Assurer une qualité de production conforme aux meilleurs standards internationaux», selon toujours la même source.

Un marché énorme pour le BAT

En revanche pour le groupe britannique, cette collaboration avec la Sonatam se présente comme une bonne affaire. La Sonatam qui réclame un marché avoisinant les 4 milliards d'unités par an, suite à sa privatisation en 2002, s'est alliée à des investisseurs comme le Groupe Imperial Tobacco, pour assurer l'appui financier et l'expertise technique nécessaire pour garantir «la pérennité» économique de ses activés.

«La concrétisation de cet accord nous permettra en tant que partenaires privilégiés, de renforcer notre empreinte commune sur le marché malien, tout en entraînant des retombées qui dynamiseront l'économie nationale par la création de centaines d'emplois directs et indirects», a notamment souligné Laurent Meffre, directeur Afrique de l'Ouest du groupe British American Tobacco.

L'arrivée de BAT au Mali qui se positionne comme le numéro 2 mondial du tabac en parts de marché, avec des produits vendus dans «plus de 180 pays», contribuerait à la pérennité économique de la Sonatam et à développer les recettes fiscales de l'Etat Malien. Le partenariat vise également à renforcer le secteur industriel malien et la création d'emplois dans le pays, notamment au sein de la Sonatam qui réclame déjà plus de 270 emplois directs et 15 000 emplois indirects, à travers le réseau de distribution de cigarettes et ses sous-traitants locaux.

Par Khadim Mbaye

Source : La Tribune 09/09/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Catalogne - la « demoncratie » en danger !

Suite à la violation du droit des Catalans à l'autodétermination et au coup d'état perpétré contre les dirigeants catalans démocratiquement élus, le Chef de village africain lance un appel à la raison en direction du pouvoir dictatorial ex-bagnole et averti qu'il ne tolère pas de désordre aux portes de l'Afrique. Arrêtez vos enfantillages antidémocratiques!!!

Lire la suite

Blog

 Marcel-M. MONIN : « La démocratie n’est pas gênante » 

Les sociétés « démocratiques » sont des sociétés dans lesquelles (entre autres) les principaux décideurs émanent directement ou indirectement de l’élection (1). L’élection donne ensuite une légitimité à celui qui doit son poste au vote et une légitimité  à ce que fera ce dernier (2). Elle le protège également -sauf exceptions - (soit en droit, soit en fait) des juges. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Indignation ou indignité ?

23 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Les pays africains face aux défis du changement climatique

23 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017